Pages

samedi 3 novembre 2012

Bug informatique

Mon amour s'est perdu entre deux composants
qui ne savaient plus trop où donner de la tête
Oui ou non, non et oui...

statistiques imprévues de possibilités
cœur chagrin cœur en fête
où tout n'est qu'à moitié
à mi-non et mi-oui...

Une puce chagrine et un transformateur
jouaient à "qui perd gagne" cachés sous le clavier
Oui ou non, non et oui...
marquaient d'un air rageur
le circuit imprimé qui n'en pouvait plus mais
à mi-non et mi-oui...

Il ne fallait pas rire de ce bonheur d'un soir
qui s'attardait le long d'une carte mémoire
Oui ou non, non et oui...
Statistiques imprévues
Trois possibilités
Mon écran est muet...

Quichottine
(23 avril 2006)

19 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ce poème très symbolique et frais.
    Douce soirée, bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un poème ancien, mais je continue à l'aimer, ce qui n'est pas le cas pour tous les écrits que je retrouve.

      Merci d'être là, Erato.
      Bises et douce soirée.

      Supprimer
  2. sourire
    Tu es partout ;)
    Moi aussi j'ai deux p'tits lous qui m'occupent beaucoup, et nous voyageons...
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas tout à fait partout... mais j'essaie de tenir le rythme. :)
      Gros bisous tout plein. Bon voyage là-bas.

      Supprimer
  3. Quelle fraîcheur dans ce poète, sourire et légèreté, gravité aussi, le muet rend si triste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... je n'aime pas quand mon ordi ou mon piano sont muets...

      Merci, Polly.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  4. Bonjour Quichottine,

    Ah les mystères de l'informatique! Les crises d'humeur de l'ordinateur! Je suis sûre qu'il n'a pas pu rester muet trop longtemps.Merci pour le sourire
    Bisous de bonne journée
    Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a vite retrouvé ses mots... merci à toi pour les tiens.
      Bisous d'une autre journée.

      Supprimer
  5. Une façon très belle et poétique d'évoquer les aléas informatiques... Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Marc.
      Tes mots me font très plaisir.

      Passe une belle journée.

      Supprimer

  6. coucou, j'aime bien ce poème !

    comment je n'ai pas vu avant ? bisous, bisous, MIAOU !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'il n'y était pas. :)
      Bises et douce soirée, Mistigris.

      Supprimer
  7. Amusante version du système binaire qui n'aurait pas déplu à Alan Turing lui-même.Voilà je me suis abonné à ton "cahier à spirales" je te souhaite de belles et nouvelles applications.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est vraiment gentil.

      Passe une douce soirée, Pierre.

      Supprimer
  8. bon 99 com, ce doit être le maxi...on ne peut plus poster sur le dernier article...
    La nouvelle bibli...je l'ai perdue!! :(
    Il me semblait m'y être abonnée? à moins que tu n'aies rien posté??
    Besos Cariña

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y ai rien posté depuis l'épiphanie....

      http://quichottine1.blogspot.com/

      Si tu vas au bas de la page, tu vois tous mes blogs avec le dernier article posté dans chaque. :)

      Pardon pour le dernier article... en fait je ne sais pas encore bien gérer les commentaires.
      Il n'y a pas de limite quand on n'en met pas. :)

      Besos, Cariña.
      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  9. Joli coup de plume, chère Quichottine.

    Avant qu'il ne soit trop tard, je te souhaite une excellente année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Françoise,

      Je te souhaite aussi une excellente année.

      Merci pour ce joli compliment. :)

      Supprimer
  10. Les commentaires de ce billet sont désormais fermés.

    Pour le commenter, rendez-vous sur la "page blanche"

    http://quichottine.blogspot.fr/2013/01/page-blanche.html

    RépondreSupprimer