Pages

dimanche 24 février 2013

Page blanche

Tu n'as pas honte ? Dis ! Tu n'as pas honte ?

- ...

J'attends ! Réponds !

- ...

Tu vois bien que tous s'inquiètent ! Ils sont toujours là pour toi ! Et toi !


Toi !

- ...

Dis-le ! Dis ! Toi... Où étais-tu ?

- ...

Crois-tu que cela suffise, ces silences ? Ces moments où tu ne parles que chez quelques-uns et que tu oublies ton "ici" à défaut d'être ailleurs ?

- ...

Tu exagères ! Tu le sais ?

- ...

Tu crois qu'ils seront encore là, demain, plus tard, si tu ne reviens pas assez souvent pour qu'ils te t'oublient pas ? Tu crois qu'ils accepteront longtemps de faire le pied de grue à la porte de la Bibliothèque ? Oui ! Tu peux hausser les épaules, je m'en fiche, moi, je pense à tous ces mots écrits, là-bas, ici, ailleurs aussi !

- ...

Mais tu pourrais au moins leur dire ce qu'il y a... Non ?

- ...

Tu n'as pas de mots aujourd'hui ? Pas de chanson, pas d'images ?

- ...

Rien du tout ?

- ...

Mais c'est pas vrai ! Tu te moques de moi ?

- ...

Je vais compter jusqu'à trois !

- ...

UN !

- ...

DEUX !

- ...

ET...

- ...

DEUX et ...

- Ne me dis pas que tu ne sais pas compter en décimales ? Tu pourrais dire "deux virgule un, deux virgule deux, deux virgule vingt-trois...

Ah ! Je savais bien que tu finirais par dire quelque chose !

Mais pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt ? Qu'étais-tu en train d'écrire ? Montre !



Quichottine tendit en silence au Lutin Bleu son cahier à spirales. Sur une page vierge de tout message, elle avait seulement écrit le titre : "Page blanche".


- Tu comprends, il en fallait une ici.

Et il fallait tout ce temps pour l'écrire ?

- Oui. Tu sais bien, toi, qu'il faut du temps parfois, beaucoup de temps, pour apprendre à écouter le vent, les arbres et les nuages, pour entendre les secrets enfouis au plus profond des pierres du chemin...

Le Lutin bleu contempla la page. Quichottine souriait ; il sourit à son tour.

Et derrière eux les livres frémirent d'aise. Ils savaient que la Bibliothécaire reviendrait.


...

(première édition le 24 janvier 2013)

169 commentaires:

  1. Heureuse de te retrouver, Quichottine...
    Il faut de temps à autre une page blanche, C'est reposant.
    Je t'embrasse bien fort.
    Marlou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en faut c'est vrai...

      Je t'embrasse. Passe une douce soirée.
      Merci d'être là.

      Supprimer
  2. Les pages blanches sont quelques fois les plus longues à écrire ...
    Hé bien, je vais attendre la suite !
    Bon jeudi Quichottine.
    Bisoux doux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La suite sera là bientôt... et une autre histoire sans doute aussi.

      Douce et belle soirée, Dom. Bisous.

      Supprimer
  3. Hoho, un peu cabotine, notre Quichottine? Elle se fait désirer, comme tous les grands artistes ? Sacrée numéro, va ! La page blanche, belle trouvaille. ça me fait penser à vos réflexions sur mon article commentant la phrase de Baudelaire. "L'étude du beau fait crier de frayeur".
    Passe une belle journée à marquer d'une ... pierre blanche?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai marquée ainsi... :)
      Non, je ne voudrais pas que l'on pense que j'aime me faire désirer... mais la vie parfois me prive du temps nécessaire pour tout faire.

      Passe une douce soirée. Bises, Aude.

      Supprimer
  4. J'aime tes pages blanches.... On patiente en silence ou presque mais on est tous rassurés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je voulais absolument... ne pas vous inquiéter.

      Merci, Martine.

      Supprimer
  5. Bonjour Quichottine,

    Je n'ai pas reçu ta newsletter aussi je croyais que tu étais en pause.
    Une page blanche, c’est pas mal: on peut dessiner dessus. :)
    Tu permets?
    Au dessus de la ligne horizon, placée assez basse, un grand bleu myosotis. Ou plutôt, lavande, parce que plus estival. A gauche, Un brin de coton effiloché étirant sa flemme vers la droite.

    Au dessous, flamboyant, un champ de coquelicots émaillé de marguerites et de folle avoine.
    Au premier plan, à gauche, un énorme olivier tordant son tronc comme pour réchauffer sa vieille écorce à la chaleur des fleurs...
    A son pied, un lapin assis, mâchonne un délice parfumé.

    bonne journée ma chère Quichottine
    Gros bisous ;)
    Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel joli commentaire !!!
      Merci pour ces mots-images partagés.

      Gros bisous, Martine. Passe une douce soirée.

      Supprimer
  6. Et oui, j'appelle cela des temps de repos perso.. Un petit retrait qui fait du bien, qui fixe notre regard sur les choses de la vie, qui nous permet de vivre du ressenti. gros bisous Quichottine on attend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque je manque de temps ici c'est que la vie est bien remplie par ailleurs...

      Gros bisous et douce soirée, Katara. Merci !

      Supprimer
  7. Merci à toi de revenir nous la raconter cette page qui s'écrit différemment.
    Et puis, parfois, on a besoin de ce silence, lui seul sait nous montrer le grand palpitement de la vie.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le silence est toujours important... comme dans un morceau de musique.

      C'est lui qui fait mieux ressentir chaque note entendue.

      Merci pour tout, Polly.
      Passe une douce soirée. Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  8. Ne t'inquiètes pas on t'attendra le temps qu'il faudra,quand on aime on n'oublie pas :)
    Je te souhaite une douce journée & te fais de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'aurez pas beaucoup à attendre, je pense... :)

      Merci pour ta présence, Laure. Douce soirée et gros bisous à vous deux.

      Supprimer
  9. Honte ? Pourquoi?
    Tu as bien le droit de faire une pause
    Et puis on sait que tu ne nous oublies pas et nous, non plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sourire... Merci à toi aussi.

      Passe une douce soirée, Gazou.

      Supprimer
  10. Quand j'ai vu la page blanche... j'ai pensé que ce n'était pas possible!j'ai aspergé l'écran de jus de citron et les mots bleus sont apparus... donc pas d'inquiétude si je t'ai bien lu! tu nous prépares quelque chose! chouette!
    A la prochaine page alors?
    Belle journée à toi Bises
    Dany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien ces mots bleus qui apparaissent quand on les asperge de jus de citron.

      Merci Dany.
      La prochaine page, c'est bientôt.

      Douce et belle soirée, et plein de bises pour toi.

      Supprimer
  11. On va, on vient mais on revient toujours n'est-ce pas ?
    N'est-ce pas essentiel de savoir offrir des pages blanches, de ces pages écrites parfois à l'encre sympathique dans lesquelles chacun peut se glisser.
    Prends soin de toi,
    Je t'embrasse
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est important, je crois, que les mots laissent place à ceux que d'autres ont envie de laisser.
      Merci pour les tiens, Anne.

      Je t'embrasse fort. Prends bien soin de toi.

      Supprimer
  12. Bonjour Quichottine,
    Heureuse de te retrouver, te lire.
    Il en faut de temps en temps des pages blanches .Elles servent de tremplin pour continuer . Elles sont aussi le témoin de l'amitié .
    Elles sont plus ou moins importante selon la taille du cahier à spirale .
    Prends ton temps, au détour du chemin , il y aura toujours quelqu'un qui attends.
    Douce journée, bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Erato.

      Votre présence me touche toujours autant.
      Le chemin est parfois plus court, parfois plus long...

      L'important reste la rencontre et celui qui attend.

      Passe une douce soirée. Je t'embrasse.

      Supprimer
  13. L'art d'écrire et de tenir ses lecteurs en suspens , c'est le cas de le dire !

    Merci , chère Quichottine , de m'avoir fait comprendre , avec tant de délicatesse , que j'avais mis trop de liens sur une page de blog ( musique ) .
    J'ai rectifié .

    Gros bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'aime bien ces liens... mais il est vrai qu'on ne peut pas toujours tout écouter, tout suivre.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

      Supprimer
  14. Une page blache , normal avec toute cette neige qui s'installe un peu partout ..
    Bisous et bonne journée Lucia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... et la neige revient demain.

      Bisous et douce soirée, Lucia.

      Supprimer
  15. Le lutin bleu ne sais pas que c'est le mois du blanc, tu lui a rappelé très élégamment...
    Je sais que tu n'ai jamais bien loin, que tu regardes, que tu écoutes, que tu pèses et soupèses (un peu trop peut-être), que ta plume te démange et que tu la retiens... L'essentiel c'est que d'une façon ou d'une autre tu nous reviennes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.

      Je suis de ceux qui hésitent souvent, reviennent en arrière... parfois.

      Mais là, tout avance doucement. Un jour, il sera temps.

      Passe une douce soirée. Je t'embrasse.

      Supprimer
  16. et la confiance Quichottine ? je sais bien que tu n'est pas loin et que tu reviendras nous régaler...
    bisous et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de cette confiance, Josette.

      Bisous et douce soirée.

      Supprimer
  17. Tu n'as aucune crainte à avoir. Un lutin, c'est au courant de tout ou presque non. Là, il est passé à côté de la chose la plus importante : nous te suivons et t'attendrons. Pas besoin d'un article chaque jour à partir du moment où nous savons que tu es là encore.
    Bises
    pimprenelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours là... mais j'ai beaucoup à faire en ce moment.

      Je ne veux pas délaisser ce que j'ai aimé faire, ici, et là, et même ailleurs.

      Merci pour ta présence et tes mots.

      Bises et douce soirée.

      Supprimer
  18. C'est joli une page blanche, ça permet de rêver!.:)
    Bonne journée et mes salutations à Monsieur lutin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Josiane.
      Salutations transmises... :)

      Passe une douce soirée.

      Supprimer

  19. coucou,
    je suis comme le lutin bleu, j'attends et je sais que tu vas bientôt revenir, c'est bien de temps en temps une tite pause, ailleurs....!
    Bisous, bisous, et belle journée à toi, MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de si bien me comprendre, Mistigris.
      Bisous tout plein pour toi.

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  20. et bien, il vaut mieux une page blanche qui fait sens que rien qui coupe la relation. Merci lutin bleu pour ce temps de respiration, de méditation si agréable de partager avec toi, toujours dans l'humour. Bise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ta présence, Malou.

      Bises et douce soirée.

      Supprimer
  21. Paysage blanc, page blanche, c'est très logique ! pourrait comprendre quand même Lutin Bleu ? (sourire)
    Merci d'être présente ici, et sur mes commentaires ... normal, en janvier ... mois de repos, durs mois d'hiver, mais le plus difficile est passé je pense.
    Pas encore de fonte de neige ce jour mais çà ne saurait tarder.
    Gros bisous et à très bientôt de te lire.
    Anniclick et sa Pépita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu passes par des hauts et des bas, comme beaucoup d'entre nous je crois... mais tu n'avais pas besoin de cette épidémie chez tes copains-cygnes... :(

      Merci pour tout, Anniclick. Je t'embrasse très fort.
      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  22. A te démener ds tous tes blogs , je pensais bien que tu n'avais guère le temps d'écrire et puis parfois l'inspiration n'est pas au rdv..Une page blanche permet de faire le vide et de repartir....Bises VITA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vraie vie prend un peu le pas en ce moment...

      Seul ce blog est en vie, les autres en sommeil.

      Mais, tu as raison, il faut aussi prendre le temps, pour tout.

      Bises et douce soirée.

      Supprimer
  23. Tu m'as fait très peur... Je te voyais déjà en pénitente (blanche !), marchant pieds nus sur les pavés des rues de Séville de Perpignan ou de Yeur, tête penchée sous ta coiffe pointue à faire palir d'envie tous les chapeliers des lutins de la quichottineraie, te repentant bien à tort... Mais tu n'as jamais fait voeux de silence et le sourire final me rassure : il ressemble pour moi à un éclat de rire tendre et moqueur, un clin d'oeil à ton lectorat...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime que tu sois là, ma complice... Tu sais si bien lire, même entre les lignes.

      C'était un éclat de rire... et un clin d’oeil à ceux que j'aime pour qu'ils ne s'inquiètent pas.

      Je t'embrasse fort. Passe une douce soirée.

      Supprimer
  24. J'aime bien écouter le vent, les arbres et les nuages...et j'aime bien rêver aussi devant une page blanche....

    Bises Quichottine , tu as tout ton temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doute... ton blog me l'avait dit. :)
      Merci, Noëlle.

      Bises et douce soirée.

      Supprimer
  25. j'ai aimé ta page blanche ! C'est tout un art de la faire et ....... l'écrire.... ;-)

    Il y a des moments où l'on se dit, "tiens aujourd'hui, je ferai bien une pause !" Et puis on pense aux autres, ceux qui attendent le "facteur" qui apporte son bonjour, ses soucis, ses peines parfois.... Alors, si vraiment la pause est nécessaire ,on met juste un mot " Bonne journée et bises ou amitiés" cela suffit pour que le visiteur laisse aussi son salut.....

    Je viens de faire le sujet pour demain. Un peu plus court, ce qui me donne le temps de me reposer un peu.

    Bel après midi chez toi avec bises de nous deux.
    PS: j'ai la volière à côté qui "duplicate" sourire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu le dis bien, Patriarch !
      Les liens d'amitié, de présence, que nous créons ici et là, sur nos blogs, sont importants.

      Tu dis "le facteur"... c'est si vrai !
      Lorsqu'il n'y a plus rien dans la boîte à lettres, c'est comme si nous étions perdus sur une île déserte.

      Un coucou, un bisou, ce sont des sourires partagés.

      Prends le temps du repos, Patriarch, tu en as besoin aussi.

      Bisous et douce soirée à toi. Belle journée à venir.

      Supprimer
  26. Une page blanche c'est bien, on peut y mettre ce qu'on veut dessus, celle-ci me plait. Bonne journée,bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse qu'elle te plaise...
      Merci, Solange.

      Bises et douce journée à toi.

      Supprimer
  27. Ecris-tu ma Quichottine ?
    Bien sur je serai toujours là, à guetter ton nouveau billet !
    Bises ma douce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'écris toujours... mais parfois je laisse ma plume en attente, comme suspendue à mes silences.

      Passe une douce soirée, Nettoue. Bisous.

      Supprimer
  28. La page blanche, c'est vrai c'est ce qui met le plus de temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sourire... je crois que c'est important aussi de prendre le temps de ces silences.

      Supprimer
  29. J'apprécie beaucoup cette belle page blanche... qui n'en est pas une :-)
    Douce soirée et GROS BISOUS ma Quichottine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que j'ai un peu triché ici... :)
      Douce soirée et gros bisous à toi aussi, Marité.

      Supprimer
  30. Une page blanche, c'est déjà une page ! Allez, je m'y remets aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire... en ce moment, tu es partout et tes essais sont importants. :)

      Supprimer
  31. même avec la page blanche
    nous serons toujours là pour toi
    je te fais d'énormes bisous ma Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grand merci pour ta présence amicale.
      Passe une douce soirée, Sonya. Gros bisous tout plein.

      Supprimer
  32. Même avec une page blanche tu aurais du succès

    RépondreSupprimer
  33. même une page blanche tu sais la mettre en valeur avec ton lutin bleu ! ça fait du bien de temps en temps de laisser une page blanche ou de faire une pause. Même si tu n'écris pas pendant quelque temps, ne t'en fais, on reviendra toujours te lire avec plaisir, tu écris trop biie et tu nous fais rêver !
    bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est gentil !
      Merci, Lilwenna.

      J'essaierai de vous faire rêver longtemps.

      Bises et douce soirée à toi aussi.

      Supprimer
  34. j'espère que tu n'es pas malade quichottine , car une page blanche , c'est inquiétant .... bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais ici des crobes entiers à soigner... mais tout est presque fini.

      Bises et douce soirée, Dom. Merci pour ta présence.

      Supprimer
  35. Je ne m'inquiète pas et je respecte autant tes silences que tes mots. Et même une page blanche de toi c'est pas une page blanche ordinaire
    Douce soirée Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)

      Merci pour ces mots si gentils, Kri.
      Douce et belle soirée à toi.

      Supprimer
  36. Adorable!
    Que c'est beau une page blanche, offrant, comme une très jeune mariée, toute sa virginité pour que naisse une parcelle d'âme.

    Hélène*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes mots sont très beaux aussi, Hélène.

      Merci pour ce moment de partage.

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  37. Page blanche....
    Mais qui n'a pas été
    un jour ou l'autre devant une page blanche?
    qui n'a pas à un moment donné
    pester contre cette plume blanche
    qui ne voulait pas ecrire un mot?
    Ou qui alors devant notre belle insistance
    tachait on ne peu mieux
    nos doigts serrés sur son manche?

    Bisous tout plein de la Fée



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons tous eu de ces moments...

      Merci de si bien comprendre, Celiandra.

      Bisous tout plein et douce soirée, Madame la Fée.

      Supprimer
  38. Fait de plus en plus froid ...
    Bonne fin de semaine
    Bisoux doux


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Demain, on attend de la neige encore...

      Prends bien soin de toi et reste au chaud, Dom.

      Bisous et douce journée à venir.

      Supprimer
  39. Réponses
    1. Merci, Martine.

      Bises et doux week-end à toi.

      Supprimer
  40. Bonjour Quichottine , ta page blanche m'a donné le sourire .
    Il te pousse ce petit lutin !! Prends ton temps Quichottine , nous serons toujours là pour te lire et t'écrire.
    Gros bisous et bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Marie. Je suis contente de t'avoir fait sourire.

      Gros bisous et doux week-end à toi.

      Supprimer
  41. Bonjour Quichottine, c'est beau une page blanche , comme un champ de neige vierge, un chemin ignoré qui ouvre tous les horizons, de découverte, de création, dessiner ou écrire, comme un silence en musique qui donne un souffle nouveau, plus qu'un soupir : une respiration necessaire. Le Lutin Bleu apprend-il la patience et la reflexion, il est encore petit et garde son enthousiasme d'enfant.
    Le ciel aujourd'hui est une page blanche aussi, les mots seront-ils bleus quand les premières traces apparaîtront? La page noire de la nuit et ses signes dorés qui scintillent est pas mal non plu. Bonne attente d'un "Doux Rêve"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes mots me touchent infiniment... Merci, Pierre.

      J'aime ces moments où nous partageons un peu plus qu'un coucou sur nos pages.

      Passe une douce soirée.... et merci pour ces mots en couleur sur le blanc de ma page.

      Supprimer
  42. bonjour, ma chère Quichottine...
    la Page Blanche est une bonne idée !
    on peut y voir ce que l'on veut...
    un long poème ou un soupir
    un sourire ou un ne larme...
    un rien
    rien
    merci
    bonne journée à toi
    bisous d'amitié
    jean-marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis gâtée... que de mots merveilleux ici !
      Merci pour les tiens, Jean-Marie. Ils ne sont pas "rien", pour moi.

      Passe une douce fin de semaine. Bisous d'amitié.

      Supprimer
  43. Malgré ta page blanche, cabotine, j'ai fini par te retrouver. Je n'avais plus d'alerte de la bibliothécaire et je me posais des questions. Je vais actualiser mon lien. De gros bisous, douce rêveuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Zaza.

      L'adresse que je laisse chez ceux que je vais lire est celle en activité.

      Gros bisous et douce soirée.

      Supprimer
  44. Cette page blanche aurait pu être la mienne mais ici, elle déborde de vie et il n'y a que toi pour faire vivre ainsi une page blanche.
    Bravo et gros bisous Quichottine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que c'est gentil !

      Merci, Oxygène... Gros bisous et douce fin de semaine à toi.

      Supprimer
  45. Je te souhaite une bonne fin de semaine ma douce
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Nettoue.
      Gros bisous et bonne fin de semaine à toi.

      Supprimer
  46. Coucou Quichottine, je passais revoir ton article et les com. Je ne vois pas le mien : j'ai dû oublier de cliquer sur "Publier" !!!
    Comme d'habitude, j'avais écrit un roman, profitant de ta page blanche. Je n'ai pas le courage de recommencer, la spontanéité n'y serait plus !
    Alors, tout simplement, je t'embrasse très fort et je te souhaite une belle fin de semaine.
    A bientôt, quand tu voudras....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis navrée... mais heureuse que tu sois revenue.
      Je pense que cela doit m'arriver aussi. Je suis parfois un peu distraite ou au contraire préoccupée. :)

      Merci pour ta présence et les mots que je vais deviner.

      Je t'embrasse très fort. Passe une douce fin de semaine toi aussi.

      Supprimer
  47. yo tambien te hago una sonrisa...
    besotes
    tilk

    RépondreSupprimer
  48. Une page blanche peut dire beaucoup de choses!
    Je commençais à m'inquiéter , me disant que 'avais sûrement raté une parution sur un de tes blogs; de temps en temps j'y faisais un tour .
    Me voilà rassurée! Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais bien que je devais absolument vous dire que tout allait bien... Navrée de t'avoir un peu inquiétée.

      Je t'embrasse très fort. Passe une douce fin de semaine, Fanfan.

      Supprimer
  49. Pour la contrer la page blanche , il faut s'extérioriser , s'asseoir sur un banc et observer , souvent ça marche ;-)
    Bonne soirée Quichottine Bise (:-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime m'asseoir sur un banc... mais je crois qu'en ce moment je vais éviter... fait un peu froid, tu ne crois pas ?

      Bises et douce soirée à toi aussi, Urban. Merci pour ta présence.

      Supprimer
  50. Bonsoir Quichottine. Nous savons tous que tu vas revenir nous raconter tes belles histoires, alors nous patientons sagement. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être là aussi...

      Bisous et douce soirée.

      Supprimer
  51. Une page blanche qui en dit long ...
    D'ailleurs, je la trouve bleue, cette page blanche, avec un lignage bien pratique pour jeter des mots, des ressentis, pour écrire droit, ou pour divaguer ...
    À bientôt, Quichottine.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te retrouver ce soir, Midolu.

      C'est vrai qu'elle est un peu bleue cette page ! :)

      Douce et belle fin de semaine. Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  52. Ben c'est vrai ça où étais-tu??? hein!!!!! hi hi hi hi
    Ne t'inquiètes pas nous serons toujours là à t'attendre et tu ne nous oublies pas puisque tu viens nous voir.
    douce soirée et bon week end avec tout plein de bisous
    le matelot de la terre ferme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas très loin... en fait. :)

      Merci pour ta présence Chatou.

      Bisous et douce fin de semaine à toi aussi.

      Supprimer
  53. la page blanche, à remplir uniquement pendant les nuits blanches

    RépondreSupprimer
  54. Je suis d'accord : il faut toujours une page blanche. Moi aussi j'en ai mis une sur mon blog, du reste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours une bonne idée.
      Merci, Carole.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  55. Bonjour Quichottine,

    J'apprécie d'ouvrir le cahier et de t'y retrouver. Les lignes horizontales sont parées à accueillir les mots bleus susceptibles de susciter l'attention de plus d'une paire d'yeux comme de se faire entendre auprès de petits et grands rêveurs en tous genres.

    Par chez Elle, la page est régulièrement et quotidiennement blanche. Pourtant, elle a lu et lit, s'essaie encore en cuisine en plus de tenter de se prêter à la création lorsque les moyens, temps et possibilité lui accordent. Hélas ! le manque est présent et non seulement en dehors de l'internet. Les coins et recoins par chez Elle prennent la poussière. Ce sont les pensées à son égard qui l'anime à ne pas cesser puisque celles et ceux, dont toi fait partie, qui lui sont fidèles et la soutiennent sont tels les témoins d'une présence encore acceptable, souhaitable au sein de la blogosphère, sur les plateformes qui vous sont propres. MERCI.

    Aussi, on apprécie l'amélioration du design. Les lignes horizontales inspirent aux lecture et écriture.

    Enfin, comment ne pas te remercier d'une attention à son, à Elle, égard à l'occasion des fêtes de fin et début d'année ?
    Nous en avons pris récemment part. Avec ou sans occasion, tous souhaits, tant qu'ils sont sincères, sont à prendre en considération. Une nouvelle fois, et pour cela, MERCI Grande Quichottine.

    Prends soin des te lutines, rêves et, surtout, personne !

    A cette autre fois...

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour AneverBeen,

    Je suis heureuse que ce cahier te plaise.

    Merci pour ce message qui te ressemble tant. Je sais que le temps se fait court pour nous tous.

    Qu'il te soit doux, AneverBeen. Prends bien soin de toi aussi.

    A tout bientôt, ici ou ailleurs.

    RépondreSupprimer
  57. Un peu perdue, la Franchouette...
    Je voulais te dire que j'attends avec impatience le réveil de Chouchou pour lui raconter l'épilogue du "lièvre et la tortue"
    Bon, il faut encore attendre quelques mois, et d'ici là... j'espère que mon horizon se sera quelque peu éclairci.
    Bizzzzzzzzzzzzz et merci de ton passage sur le blog malgré ma traversée du désert ^!^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne l'es pas tant puisque tu as trouvé ce chemin.

      Merci d'avoir remonté le temps pour lire mon épilogue... :)

      J'espère que quels que soient tes soucis actuels ils trouveront leur solution rapidement, et je te souhaite le meilleur.

      Bisous et douce journée, Franchouette.

      (La bibliothèque obéienne a repris du service)

      Supprimer
  58. Un peu de fatigue et un rien de démotivation, ces choses là arrive... Hier le tag était à point nommé je ne voulais rien faire !
    Bisous ma Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut aussi te reposer de temps en temps Nettoue.
      Prends bien soin de toi.

      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  59. J'aime les pages blanches parce qu'on ne sait pas ce qu'elles pourront contenir et elles ouvrent notre imagination même si elles sont angoissantes parfois, il faut la laisser ne plus y penser et c'est ainsi qu'elle se remplira toute seule; Je reste optimiste. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de l'être...

      Merci pour ton passage, Martine.

      Je suis navrée... je n'ai pas pensé que sur Blogspot les news ne pouvaient être suspendues lors de la nouvelle édition d'un article ancien.

      Bises et douce journée.

      Supprimer
  60. As-tu aussi programmé l'article pour le 24 mars ?????
    Jamais deux sans trois !!!!!!!!!!!!!!!!
    Bises et bonne journée, j'offre chez moi quelques distractions pour le lutin bleu :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... non. :)

      Je vais laisser ce blog en pause un peu.

      C'est pourquoi j'ai remis ici ma page blanche.

      Navrée que tu en aies été avisée de nouveau.

      Bises et douce journée à toi.
      Merci pour le lutin bleu. Je vais aller voir. :)

      Supprimer
  61. De retour depuis quelques jours mais le temps de voir et revoir les photos (il y en a ... trop. De trier aussi celles faites entre-temps puisqu'avec la neige (10 bons centimètres) je ne pouvais pas faire moins que d'arpenter la campagne. Me voilà donc chaussé pour venir feuilleter le cahier à spirales.

    Des silences? il en faut pour pouvoir respirer, réfléchir... d'ailleurs les meilleures mélodies sont remplies de silences.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand sourire pour toi, Alphomega.

      Je me doute bien du nombre de photos que tu as prises. ;)

      Merci pour ce passage amical et les mots déposés.

      J'aime ta réflexion sur la musique.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  62. Bonjour Quichottine, je poste ici car il y a encore des perturbations dans la réception des notifications de OverBlog : je n'ai absolument rien reçu d'OB aujourd'hui.
    Heureusement, j'ai conservé le compte gmail que j'avais ouvert lors d'une précédente perturbation et là je reçois les notifications de nouveaux articles.
    On verra, on suivra ... ;-)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OB fait des siennes encore... je crois que ce n'est pas fini.

      Mais il y a aussi la précisions de certains fournisseurs d'accès qui mettent les messages ventant d'OB en spams et ne les font pas parvenir à leurs destinataires.

      Du côté d'Orange, ça semble réglé.

      Bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  63. Ne t'en fais pas, c'est moi qui suis passée pour voir, s'il y avait du nouveau... C'était juste un clin d'œil chargé d'humour souriant.
    (je ne m'abonne à aucune newsletter, je navigue au gré de mes envies)
    Bises au lutin bleu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf !
      J'ai eu peur...

      J'espère que finalement il n'y a pas eu de News... :)

      Bises et douce journée à toi.

      Supprimer
  64. Cela se bouscule à OB, je crains le pire les new n'arrivent plus et il y a comme un vent de tempête qui se lève !
    Je crois que j'ai bien fais de préparer Eklalog
    Bisous ma Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait, c'est certain.

      De toute façon, il y aura encore d'autres perturbations.

      Bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  65. Il nous faut prêter l'oreille à tes silences ma Quichottine, ils sont empli de choses ENCORE en gestation !
    Bisous mon amie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait... :)
      Merci d'avoir si bien compris.

      Bisous ma Nettoue.

      Supprimer
  66. Réponses
    1. Je viens de lire cette citation de Roger Judrin :

      « Le livre d'une vie est d'autant plus noir que les pages en sont blanches. »S'il est vrai que la vie nous en fait voir de toutes les couleurs, c'est aussi que le blanc en est la synthèse. Dans une page blanche il y a donc beaucoup à voir et à admirer. D'ailleurs chaque Livre qui se respecte a sa page de garde: une page blanche. Que celle de votre blog vous protège Quichottine.

      Supprimer
    2. @ Jeanne

      Tu pourrais aussi faire une page blanche chez toi. C'est bien pour y mettre les coucous ;)

      Supprimer
    3. @ Georges Levy

      Merci pour cette citation, que j'apprécie beaucoup.

      Et puis, vous avez raison. La page de garde d'un livre est importante, "chaque livre qui se respecte" en a une... et j'ai toujours eu un peu de mal avec ceux qui n'en avaient pas.

      Que votre livre de vie n'ait pas trop de pages blanches, Georges. Je vous souhaite une magnifique journée.

      Supprimer
  67. Et bien ce sont les vacances et sans doute as-tu des petits enfants à t'occuper, est-ce cela ?
    Bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne suis pas en vacances... j'ai seulement en ce moment beaucoup plus à faire que d'ordinaire.

      Bises et douce journée ma Nettoue.

      Supprimer
  68. J'aime bien ta page blanche qui n'en est pas une et qui demande du temps pour venir
    Bonne journée Quichottine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Gazou.

      Je te souhaite une bonne journée à toi aussi.

      Supprimer
  69. La page est blanche.

    La gelée est blanche.

    La nièce du Roi Jean sans Terre est Blanche.

    De Castille.

    Loop

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire...

      Il faut des pages blanches pour pouvoir y écrire.

      Douce et belle journée, Loop.

      Supprimer
  70. Les miennes sont rester blanches quelques temps, j'espère bien réussir à leurs donner de la couleur pour de bon. Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu nous a annoncé une merveilleuse nouvelle... J'espère que tu vas pouvoir profiter de ton nouveau petit-fils.

      Et j'espère que ta santé est aujourd'hui meilleure.

      Bises et douce journée, Solange.

      Supprimer
  71. Je n'ai pas eu de notification pour cette page blanche, enfin je ne crois pas... Si déjà mes pages blanches étaient comme les tiennes, je serais contente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une re-publication.

      Je ne voulais pas laisser trop longtemps le même article en première page.

      Tu as de jolies pages, Marie. J'aime te retrouver chez toi.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  72. j'arrive la dernière mais il faut bien un premier et un dernier !La page blanche c'est un tout un art il faut la mettre ni trop tôt ni trop tard !La vie est un grand livre où chaque jour est une page blanche que nous écrivons parfois sans nous en rendre compte !Il faut se poser et faire la pause pour se dire qu'est ce que j'ai écrit aujourd'hui dans le livre de ma vie .Certaines ,dont je fais partie ,mettent leur écrit dans un coin de leur mémoire en se disant :
    "tiens j'en parlerai ...bientôt !" et parfois ce bientôt est bien tard et la page reste blanche !
    plein de chaudoudous ,bon dimanche et bonne fête si tu es une mamie
    Sonia la petite fourmi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'étais pas la dernière, Sonia.

      Nous n'avons pas toujours la possibilité d'écrire ce que nous ressentons "tout de suite", et, plus tard, c'est parfois trop tard. Les mots s'envolent quand n'y prends pas garde.

      J'espère pourtant que tu peux parfois prendre le temps de les écouter.

      Je suis mamie, mais cette fête artificielle ne m'a pas été souhaitée par mes petits-enfants.

      Passe une douce journée toi aussi.
      Bisous et merci pour ces mots en partage.

      Supprimer
  73. Une page blanche, ça se pense, ça se médite, ça se contemple .... et oui, il faut prendre le temps de tout cela .....
    Doux bisous du soir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'en avoir pris le temps.

      Doux bisous pour une nouvelle journée, Dame Croc.

      Supprimer
  74. Je passe te dire bonjour, je reviens tranquillement ça va mieux mais je suis fragile. Si ça ne passe pas, je devrai faire de la physio. Merci pour tes visites et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends bien soin de toi, Solange. Il ne faut pas rester trop longtemps derrière l'écran.

      Et puis... il faut que tu retrouve la forme pour ton petit Alexandre. :)

      Bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  75. Corine Caporlan10 mars 2013 à 23:24

    Ah toi aussi tu as une conscience autoritaire, hein, je vois ?! Je compatis : on a donc plusieurs points communs. Bises et bien beau début de semaine. Il va neiger chez toi aussi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais sûre que nous en avions, la première fois où je t'ai lue.

      Je ne sais pas s'il va neiger, vois-tu... en région parisienne, la neige ne dure jamais très longtemps.
      Bises et bon début de semaine à toi aussi.
      Merci !

      Supprimer
  76. je vois que l'on peut arrêter la publication des coms (j'étais sur un autre article... :) )
    Je te lis, ici, là....
    Je me dis que je vais tout arreter et je teste blogger... va y comprendre quelque chose... Deux blogs en test...
    Je n'écris plus beaucoup de commentaires, mais je te suis :)
    Bisous Quichott

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les arrête quand je passe à autre chose... Tu sais, vu la façon dont Blogger gère les commentaires, j'ai pensé que c'était le mieux. On ne peut pas répondre dans l'administration...

      Blogger c'est une solution relativement simple... moi, je suis en train de tester wordpress. :)

      Mais de toute façon je vais garder ici, parce que j'aime bien mon cahier à spirales... :)

      J'espère que tu vas bien. Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  77. C'est frustrant quand on ne vient pas tous les jours de lire des articles anciens et de voir que les commentaires sont fermés. Mais je te comprends, tu as trop de public pour te permettre de laisser les portes ouvertes.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce n'est pas ça, Aude...

      Je ferme les commentaires des anciens articles pour ne pas risquer d'en laisser sans réponse.

      Sur Blogspot, la gestion des commentaires ne se fait pas dans l'administration. Il faut y répondre directement sur le blog...

      Alors, imagine.. au début j'ouvrais tous mes articles, mais maintenant ça en ferait trop à ouvrir. ;)

      Merci d'être passée par là.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

      Supprimer
  78. Coucou sur une page blanche que j'ai appréciée!

    "Oui. Tu sais bien, toi, qu'il faut du temps parfois, beaucoup de temps, pour apprendre à écouter le vent, les arbres et les nuages, pour entendre les secrets enfouis au plus profond des pierres du chemin..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que c'est joli !

      Merci, Marie du Pays des images et des mots... :)
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  79. Mon Dieu ! J'ai déjà tant de mal à me connecter... Et quand j'y arrive, je dois me contenter de lire, sans rien pouvoir dire... Moi, l'incorrigible bavarde ! Moi qui suis prisonnière des coquelicots - rouges - qui foisonnent sur les talus, dans les fossés, et laissent sur les champs jaunissants les traces sanglantes d'un soleil couchant ! Certes, on peut trouver pire comme geôle qu'un coin de Provence cerné de coquelicots, mais avec la grève des aiguilleurs qui m'a obligée à reporter mon retour, j'ai bien peur d'oublier à quoi ressemble ma maison... Sans compter que tes lutins, quelle que soit leur couleur, y trouveront matière à éternuer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tellement navrée de devoir "fermer" les messages lorsque j'en publie de nouveaux... :(

      Mais tu sais, je suis heureuse que tu sois là, même si ce n'est que sur ma page blanche (je l'aime bien, tu sais, cette page que la plupart du temps seuls mes amis emplissent)

      Tu n'oublieras jamais à quoi ressemble ta maison.

      Je t'embrasse très fort (mon lutin bleu a mis son nez dans son mouchoir à carreaux...)

      Prends bien soin de toi.

      Supprimer
  80. Le jardin était désert, mais aussi la maison. Seul flottait dans l'air un envoûtant parfum de rose. J'ai carressé un pétale, porté à mes lèvres la goutte de rosée, et me suis éloignée, discrètement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes mots ont une infinie douceur...

      Merci, Galet.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  81. Tiens, cette page m'avait échappée...sans doute parce qu'elle était blanche et que je ne l'avais pas vue du coup...!Je l'aime bien cette page-là :-)
    Bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      En fait, je ne sais pas si l'utilisation que j'en fais est la bonne. :)

      Bises et douce journée, Nicky.

      Supprimer
  82. Par un doux petit matin, je passe chez toi pour quelques lectures délicieuses. Il n'y a que toi pour illustrer une page blanche de si belle façon ... j'aime énormément !
    Les vacances commencent ... qu'elles soient belles, ensoleillées, pleine de rires d'enfants et de doux moments pour toi.
    Je t'embrasse tendrement,
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci à toi pour ce passage qui me fait grand plaisir.

      Le soleil s'est enfin invité chez nous, il fait du bien.

      Je t'embrasse tendrement. Que ton été soit magnifique !

      Supprimer
  83. Un petit kikou sur ta page blanche chère bibliothécaire pour te souhaiter une bonne nuit.
    Merci pour tout et aussi d'être passée chez OB.. rien que de prononcer le nom me donne des frissons lol..
    bisous tout plein
    le matelot de la terre ferme
    chatou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le nouvel OB pose problème... il faut s'y habituer ou en changer.

      J'espère que tu vas arriver à le garder comme tu veux.

      Bisous tout plein et douce journée à toi.

      Supprimer
  84. Bonjour Quichottine,
    je n'ai pas encore tout compris au sujet de tes divers blogs, mais je vois que tu travailles à en faire un seul. j'imagine que ça ne va pas être facile, mais tu y arriveras, c'est sur!
    Géniale cette page blanche....
    bisous

    RépondreSupprimer