Pages

samedi 18 mai 2013

Attente... avec Liza

Il y avait le ciel et la mer… mais où était le soleil ?

Entre ciel et mer, entre air et eau, hésitant à plonger ou à remonter le temps, juste encore un peu.

L’ombre s’était assise sur le banc, pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ?

Pourquoi près de cet arbre centenaire qui se penchait vers elle, comme pour mieux entendre son silence ?

Elle – l’ombre – attendait que la nuit vienne...

Elle effacerait et la mer et le ciel, elle saurait l’envelopper bien mieux que le manteau dont elle avait resserré les pans contre son cœur, comme pour l’empêcher de s’envoler.

Avez-vous vu un cœur quitter le corps qui l’abritait ?

Sauriez-vous le retenir, encore un peu, juste le temps des souvenirs ?

L’ombre pensait… ou peut-être songeait-elle à d’autres temps, à d’autres lieux, dans cet « ailleurs » qui n’est jamais ni meilleur ni moins bon, qui est seulement « différent » ?

Là-bas, à l’autre bout du monde, une autre ombre rêvait à tous les possibles dont les bourgeons s’étiolaient et que l’absence rendait soudain plus nécessaires.

Là-bas… ailleurs… et, entre ici et là, une ligne d’horizon, fluide, mouvante, suspendue entre mer et ciel, déroulait inlassablement l’écheveau du temps.

© Quichottine, mai 2013

Merci à Liza pour son image.

...

105 commentaires:

  1. Nous avons tant besoin de soleil et de chaleur qui nous font tellement défaut depuis plusieurs jours maintenant.
    On se croirait en automne c'est démoralisant à force !
    Doux après midi Quichottine & gros bisous de nous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il manque beaucoup...

      Si nous sommes en novembre, le bon côté, c'est que ce sera bientôt la fin de cette année un peu bizarre. ;)

      Allez ! Vivement l'été !

      Passe une douce soirée. Bises amicales à vous deux.

      Supprimer

  2. bonjour , le temps...parfois il en manque, parfois c'est long, long, et enfin il se montre : monsieur soleil ! je t'en envoie un petit rayon, il est revenu après une matinée d'enfer : orages, vents, pluie, et hop un pan de ciel bleu ! toujours espérer et il revient, je t'embrasse et te souhaite un bon week-end, bisous, MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait de temps en temps un coucou... entre deux nuages, entre deux ondées.

      Finalement, nous avons un joli mois... de mars ;)

      Je t'embrasse. Passe un bon week-end toi aussi Mistigris
      Merci pour tout.

      Supprimer
  3. Je crois bien que nous avons fais un bond, aujourd'hui novembre est loin il fait bon !
    J'ai déjà vu cette personne sur un banc chez-toi, où bien je me trompe ?
    Ma Quichottine je ne t'ai pas dans mes newsletters. Comme elles ne sont pas automatiques comme chez OB, je dois les envoyer : Cela prends 3 minutes, mais la première fois où je m'y suis risqué j'ai fais une fausse manœuvre et tout s'est effacé. J'ai prévenu sur l'article mais les aminautes ne se sont pas encore toute réinscrites... Mea-culpa ma douce : Tu peux recommencer ?
    Merci et bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La météo est capricieuse...

      T'en fais pas pour les news.. je me suis réabonnée. :)
      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  4. la terre s'est mise à tourner à l'envers
    nous retournons vers l'hiver
    le matin le soleil se couche il passe des nuits blanches et les étoiles affolées tentent de le raisonner, les oiseaux ont beau chanter impossible de le réveiller, l’œil ouvert sur l'horizon je guette ce printemps bougon
    bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore tes mots, Josette... le printemps devrait les écouter. :)

      Bises et douce journée à toi. Merci pour tout.

      Supprimer
  5. L'écheveau du temps
    Porté par le vent
    Le silence aussi
    Qui parle de la vie
    Et le lien tenace
    qui jamais ne s'efface
    Par de là les mers, les océans
    D'une mère vers un enfant

    ABC

    Bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots en partage, ABC !
      Qu'ils sont jolis !

      Bises et douce journée à toi aussi. Bon week-end.

      Supprimer
  6. La vie dans l'éternité n'est qu'un moment fugace qu'il faut retenir . Ta tristesse est touchante Quichottine .
    Les souvenirs ne s'envoleront jamais .
    Merci pour ce magnifique texte et la belle photo de Liza
    Je t'embrasse bien fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'avoir sentie...

      Douce et belle journée à toi, Marie. Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  7. Liza ne connaît pas la grisaille d'une météo changeante, mais celle du temps qui passe assurément...
    Douce fin de journée ma Quichottine et GROS BISOUS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Liza nous permet de nous évader... de notre grisaille à nous, mais pas du temps qui passe, hélas, partout.

      Douce et belle journée à toi, Marité. Merci !

      Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  8. Deux ombres éloignées qui cherche à se rejoindre et le temps qui fuit. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie... finalement. :)

      Merci pour ces mots, Solange. Passe une douce journée. Bises à vous deux.

      Supprimer
  9. L'ailleurs des ombres ne fait pas rêver, tout juste nous permet-il en l'imaginant de ne pas perdre la trace des ombres chères, de les maintenir dans la lumière intérieure. Le temps n'y peut rien. C'est notre seule victoire sur lui !
    Bises... torrentielles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ce que tu dis... gardons cette victoire encore longtemps.

      Bises, Sido. Merci pour tout.

      Supprimer
  10. Mélancolique dialogue des ombres. VITA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos ombres nous habitent... parfois, elles sont encore plus présentes.

      Merci d'être là, Vita.

      Supprimer
  11. c'est si bien dit Quichottine
    quand le soleil vient à manquer...on se pose bien des questions
    belle fin de journée
    et bon weekend de pentecôte
    ti bo ensoleillés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un moment que certains détestent...

      Passe une douce journée toi aussi, Sonya.
      Bisous doux.

      Supprimer
  12. Le soleil, un grand absent de la journée, finalement à l'heure su coucher il arrive !!il a perdu la tête !!
    coucou je viens de trouver cette adresse, est-ce mieux ici ???
    comment as-tu fait pour transférer tes articles ?? bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas transféré d'articles sur ce blog-ci encore... mais il se peut que je le fasse.

      Le transfert depuis l'ancien OB est un peu long et passe forcément par un blog Wordpress, à moins que tu ne fasses des copier-coller de tes articles.

      Si tu n'as pas trop de commentaires, tout va bien surtout si tes articles sont rangés par catégories, ce qui est le cas chez toi.

      Va voir chez Mehdi.
      http://www.mariage-franco-marocain.net/article-migrer-un-blog-overblog-vers-wordpress-methode-83346325.html

      ou chez Iv-oam
      http://iv-oam.overblog.com/export-d-overblog-%C3%A0-blogger

      Bonne soirée à toi aussi. Merci.

      Supprimer
  13. Le temps cet élément qui nous manque tant
    Ici mer et soleil normal me diras-tu, le Maroc c'est un peu ça
    Copier/coller. News.
    Nous sommes arrivés à Dakhla, vraiment le bout du monde,
    Des kms et des kms de ligne droite en plein désert RIEN à voir, mais aussi Dakhla entre mer et désert et on y mange du sable à foison !!!!
    2000 A/R kms pour rencontrer Siratus

    Tout Gros Bisou et Bon weekend ** dgidgi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... mais heureusement que vous profitez de vos voyages. :)

      Tout gros bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  14. C'est vrai : nous passons notre vie à attendre. Le jour, le soir, les beaux jours, les vacances, une visite, une lettre, un sourire... Et le temps passe !
    J'aime me poser devant l'infini de la mer et imaginer là-bas, mais un vrai "là-bas". L'autre me fait peur, il arrive trop vite, il est noir, il est vide, il est absence...
    Je t'embrasse Quichottine et je vais dormir. Douce nuit à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais ce que tu ressens, ma Cricri.

      J'espère seulement que l'autre là-bas n'est qu'un autre chemin à parcourir près de ceux que l'on aime.

      Douce et belle nuit à toi aussi. Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  15. Un peu de solitude en méditation sur ce banc face à la mer... prendre le temps de s'arrêter pour mieux repartir... un besoin par moment de souffler... Merci Quichottine, bon dimanche, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... un moment de pause indispensable...
      Bises et douce journée à toi aussi. Merci, Jill.

      Supprimer
  16. Bon dimanche
    Bisoux

    dom et Thierry.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Douce et belle journée à vous deux.

      Supprimer
  17. C'est vrai le soleil nous manque. Je suis toujours touché de voir ces gens qui finissent leur vie solitairement. Nous pouvons apprécier le fait d'être là ,tous les jours à deux !!!

    Bon dimanche avec nos affectueuses bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez beaucoup de chance... que votre amour vous garde longtemps.

      Bises affectueuses et douce journée à vous deux.

      Supprimer
  18. Bonjour Quichottine,

    L'hiver a les crocs bien accrochés aux basques du printemps. Celui-ci a du mal à s'élever vers l'été. Pour le jardin ça va encore. Il apprécie ce trop d'eau. Mais nous... le moral en prend un coup.
    Le Temps englue ses minutes dans celui de la météo morose. Vivement le retour durable de la lumière. Qu'elle gomme ta mélancolie chère Quichottine.
    Merci pour ce beau te subtil partage
    je t'embrasse bien fort
    Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il a du mal à nous quitter... mais j'espère que ce sera avant l'été :))

      Merci pour ces souhaits, Martine. Je t'embrasse bien fort. Passe une douce journée.

      Supprimer
  19. Le fait qu'elle est choisi ce banc est parce que les autres sont cassés ...
    Oui je sais je suis loin du romantisme de ton texte.
    Mais tu me connais, j'aime bien taquiner.
    Merci pour ce billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir rétabli la vérité. :)
      En fait, c'est vrai que les images ne me disent que ce qu'elles veulent bien me raconter.

      J'adore quand tu me taquines. :)

      Merci encore à toi pour ton image.
      passe une belle journée.

      Supprimer
  20. Coucou ma Quichottine. La superbe photo de Liza t'a inspiré un superbe texte, mélancolique. Le Soleil nous manque, mais il y a aussi la vie au quotidien qui pèse sur nos pauvres épaules un peu plus chaque jour. Je t'embrasse très fort ma douce rêveuse. Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que rien n'est vraiment facile... mais ça va s'arranger. ;)

      Merci pour tes mots et ta présence, Zaza.

      Passe une douce journée. Je t'embrasse très fort aussi.

      Supprimer
  21. En tout cas il n.est pas a Toulouse ou je suis pour le we

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il n'était nulle part. ;)

      Mais avec un peu de chance, il va revenir.
      Merci, Gérard.

      Supprimer
  22. Un beau texte mélancolique.
    L'ombre qui pensait, protectrice aussi, comme une caresse du vent.
    Ceux qu'on ne peut oublier, victoire sur ces départs définitifs, ombres devenues en nous si vivantes.
    Un grand silence plein de fracas qui devient musique intérieure, le rythme de nos aimés qui chantent en nous.

    Tendresse ma Quichottine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots, Polly.

      Ils sont empreints de poésie, et si tendres aussi.

      Nos aimés restent en nous, j'en suis certaine.

      T'embrasse très fort.

      Supprimer
  23. mots tristes et doux comme tu sais si bien les dire... j'avais en résonance les mots d'Apollinaire.
    Et cette grisaille du temps ..... oh soleil soleil....
    Bises et douce journée... il est temps d'allumer le feu!
    Dany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le soleil boude encore... mais j'espère qu'il reviendra vite. Le feu en mai... que j'aimerais pouvoir en faire ici !

      Bisous et douce journée à toi. Merci pour tout.

      Supprimer
  24. J'aime te lire Quichottine merci à toi et merci à Lisa .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à toi pour ces mots.

      Bises et douce journée Jackie.

      Supprimer
  25. J'aime bien ton texte qui nous incite à rêver à cet ailleurs toujours fuyant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie qu'il t'ai plu, Gazou.
      Merci de l'avoir dit.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  26. " En vérité l'homme qui veut contempler en face la gloire de Dieu sur la terre doit contempler cette gloire dans la solitude." ( Edgar Poe )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots que je ne connaissais pas.
      Une pensée à méditer. :)

      Supprimer
  27. Une très belle image de liza qui t'a inspiré un bien beau texte. J'aime l'idée de la fin. La bâs de l'autre côté de l'océan, une autre ombre rêve d'un ailleurs. Je pense souvent à cela quand je regarde la mer. Bon dimanche. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande parfois si c'est pour ça que j'aime tant regarder la mer...

      Merci pour ce partage, Martine.

      Bises et douce journée.

      Supprimer
  28. Bonjour Quichottine, aujourd'hui j'ai le "temps" de visiter mes amis, de leur écrire ... à cause du "temps", l'autre, qui me prive de monsieur Soleil depuis trop longtemps. Il a fait beau le 5 mais ! youpi, un jour par mois de soleil !!!
    Mais ce sera la fête quand il reviendra et qu'il s'installera pour un "temps" très très long. Il sera alors "temps" de se rencontrer ...
    Gros bisous du dimanche
    Annick l'amiénoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, il y aura eu quelques jours de plus... mais guère.
      J'espère que le temps va vraiment se remettre au soleil.

      Gros bisous tout plein et à très bientôt.

      Supprimer
  29. Coucou Quichottine,
    J'aime ce texte et la photo de Liza...
    Rien ne peut empêcher les ombres de voyager par dessus les mers pour se retrouver ...enfin!
    Bon dimanche encore et encore sous la grisaille ! Le soleil serait il devenu une ombre ??
    bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais... il arrive à faire quelques timides apparitions, mais ça ne dure pas, hélas !

      Bisous et douce journée à toi.
      Merci pour ces mots en parage, Cri.

      Supprimer
  30. Une histoire qui se joue partout, à chaque instant du monde, et si bien racontée.
    Tes mots semblent s'être déposés un à un comme des notes sur une portée, des oiseaux sur un fil. Très très beau!

    Hélène*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as toujours des mots magnifiques... lorsqu'ils se posent chez nous, c'est un vrai bonheur.

      Merci, Hélène.

      Supprimer
  31. aujourd'hui le soleil est de retour mais la température n'est pas ce qu'elle devrait être mais c'est plus gai qu'hier où il a plu toute la journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison... temps maussade, alors, ne le soyons pas.

      Supprimer
  32. une belle photo qui t'inspire un texte bien triste
    bises et bonne soirée Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'avoir lu, Lilwenna.
      Bises et douce journée.

      Supprimer
  33. Bonne fêtes de pentecote ma Quichottine.
    J'espère que cette fois tu as reçue la new.
    Je t'embrasse mon amie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la reçois maintenant. Merci, Nettoue.

      J'espère que tu auras passé aussi de bonnes fêtes.

      Je t'embrasse. Passe une douce journée.

      Supprimer
  34. j'aime bien regarder les personnes âgées rêver sur leur banc, pour moi, rien de triste là-dedans, elles prennent le temps de goûter au temps qui passe, de savourer le ciel, l'arbre, la brise légère, le vol des hirondelles, elles osent enfin se poser sans remord, ne rien faire sans regrets, sans penser à ce qui les attend à la maison... c'est plein d'enseignement
    bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison...

      Se poser enfin, sans remord.
      C'est très important.

      Bises et douce journée, Azalaïs. Merci pour ta présence et tes mots.

      Supprimer
  35. Beaucoup de mélancolie et de poésie dans ton article ce soir. Mais c'est beau aussi d'être une ombre, il s'en dégage quelque chose d'unique, un entre-deux qui ne pourrait pas exister en pleine lumière. gros bisous et belle soirée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut parfois être entre deux... j'en suis certaine.
      Le regard y est différent.

      Merci pour tes mots en partage, Cathycat.

      Gros bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  36. Pas de soleil donc pas d'ombre!
    L'astre du jour nous fait cruellement défaut.
    Les prévisions météorologiques sont à nouveau catastrophiques!
    Bonne semaine quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Philippe.

      Je crois qu'il faut en prendre son parti. Le soleil boude encore aujourd'hui.

      Bonne semaine à toi aussi.

      Supprimer
  37. Le temps s'égrène... Parfois les jours sont pesants, l'attente elle même... Mais cette ligne d'horizon permet d'espérer à des jours meilleurs. Merci Quichottine, merci Liza...
    Gros bisous, bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Penser à un demain meilleur aide à vivre un aujourd'hui maussade.

      Merci à toi, Liliane.
      Gros bisous et douce journée.

      Supprimer
  38. Une superbe photo pour un très beau texte.
    Bon début de semaine
    Bisoux doux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Dom.
      Bon début de semaine à toi aussi... même si ce n'est pas la même.

      Bisous doux à vous partager. Prends bien soin de toi.

      Supprimer
  39. Deux ombres qui parlent de la pluie et du beau temps

    RépondreSupprimer
  40. Ailleurs il y a le soleil, mais est-ce mieux ? L'espace, le temps: des éléments que l'on aimerait mieux contrôler, qui nous font partir dans des rêves. Deux ombres qui se cherchent et la mélancolie qui s'installe.

    Me suivre sur ma randonnée à cheval en Baie de Somme, ça te dirait ? Voici le lien:
    http://www.alrishalesyeuxdemavie.com/article-ma-randonnee-a-cheval-a-la-ferme-de-morlay-80-117697499-comments.html#anchorComment

    Gros bisous amicaux Quichottine ! C'est le soleil de notre coeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Alrisha.

      Ailleurs, ce n'est pas forcément mieux, mais on peut le rêver et le créer selon nos désirs.

      Je suis passée chez toi. Merci pour le lien.

      Gros bisous amicaux et douce journée à toi.

      Supprimer
  41. Il arrive souvent qu'un coeur qui part ailleurs prenne en otage un autre coeur et ne laisse sur la rive qu'une coquille vide qui résonne désespérément, longtemps...Juste une ombre de ce qui a été. Et si tous les possibles étaient tombés dans le gouffre, juste derrière la ligne d'horizon ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je sais comment, point ne faut me le dire,
      Vous le prendrez, ce cœur je vous le livre,
      L'emporterez pour le rendre délivre
      Du mal qu'aurait loin de vous en ces lieux
      Et pour autant qu'on ne peut sans cœur vivre
      Me laisserez le vôtre, et puis adieu."

      C'est la fin d'un poème que j'adore, il est de Clément Marot.

      Je pense que tu le savais.

      Je crois que les possibles sont toujours là, juste entre deux.

      Mais je sais bien que tes mots résonnent aussi en moi... Merci de les avoir déposés ici.

      Passe une douce journée, ma douce amie. Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  42. L'ombre aimerait surement traverser l'océan pour aller chercher un peu de chaleur sur une plage de sable blanc ;)
    Bon lundi Quichottine Bisous (:-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûrement !
      Quel bel espoir, Urban !

      Bisous et douce journée à toi aussi. Merci.

      Supprimer
  43. transcendantal ! ça amène à la réflexion.

    passe une bonne soirée
    arielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce passage et ces mots laissés en partage.

      Je ne suis pas sûre que mon récit mérite ce qualificatif, mais je suis touchée.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  44. Attente suspendue
    entre terre et mer
    Espérance
    vécue
    dans l'ombre
    et les grisailles des jours
    Espace infini
    de l'océan
    qui creuse
    les vallées de l'absence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais que te dire, sinon un grand merci pour ce poème offert en partage.

      Merci, Marie.

      Supprimer
  45. Ne sois pas en peine ma Quichottine, les déceptions forgent le caractère dit-on. Seulement avant il faut les dépasser
    Je t'embrasse si fidèle amie et mer ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déceptions, je ne sais... Oui, sûrement, il en faut aussi.

      L'absence est parfois lourde à porter.

      Je t'embrasse. Passe une douce journée, Nettoue.

      Supprimer
  46. Parfois j'ai l'impression qu'on passe plus de temps à attendre qu'à faire ....Mais être assis sur un banc n'est pas forcément une attente, ce peut-être une pause car le paysage et/ou la lumière qui l'éclaire font partie de ces instants magiques.
    Merci pour ton très beau texte.
    Bise sœurette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire... sommes-nous condamnées à être d'éternelles Pénélope ?

      Mais c'est vrai que j'aime énormément ces moments magiques, entre ombre et lumière.

      Merci pour tes mots en partage, ma Clo.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  47. salut
    il pleut chez nous et il parait qu'on en a pour un bout de temps
    bon début de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Tiot... c'est vrai que nous aurons eu un printemps un peu maussade.

      Bon début de semaine à toi aussi.

      Supprimer
  48. Nous avons eu une journée de soleil, mais demain, la pluie revient....

    Bonne soirée Bises de nous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui...!
      Il faut profiter de la moindre journée ensoleillée.

      Bises affectueuse et douce journée à vous deux.

      Supprimer
  49. Elle effacerait la mer

    Elle gommerait les nuages

    Mer de nuages et Cache à l'eau...

    Loop

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire... J'aime bien ce jeu de mot.

      Mais oui, que j'aimerais pouvoir au moins gommer quelques nuages. :)

      Merci, Loop.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  50. Tu nous fait vivre un joli moment...
    Entre ce beau ciel et cette mer sereine le soleil n'est pas loin , on ne va pas se lamenter trop longtemps, on sait bien qu'il reviendra... Même si...
    C'est ce que j'aimerais faire, contempler, respirer, méditer devant un beau coucher de soleil... C'est pourquoi j'ai posté mon Océan hier, nous avons un tel besoin de ces instants de paix et de communion avec la nature...

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/article-les-portes-de-la-mer-102886509.html
    Que veux-tu dire, illustrer, pour les marguerites, par une photo, un dessin, une créa ?
    Pourquoi pas ? Dis moi au juste...
    Bisous Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il a du mal à s'installer, mais il reviendra, c'est certain.

      Depuis ce message, nous avons trouvé une réponse à la question que tu posais.

      Merci pour ta participation, Marine.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  51. J'adore ton texte qui fait parler cette photo ;on se met à la place de cette personne qui attend .. quoi ? On ne le saura jamais ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que peut-on imaginer des pensées de ceux que nous voyons ?
      Je ne sais, mais je me dis qu'on peut toujours les rêver.

      Merci pour ces mots et ta présence fidèle.

      Passe une douce journée. Bisous.

      Supprimer
  52. Une ombre qui attend la nuit pour devenir invisible. L'ombre de l'homme qui écoute les oiseaux ou l'ombre de celle qui donne ses messages aux oiseaux? Aucune importance puisqu'il s'agit d'une ombre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as su trouver la réponse.

      Les possibles restent à imaginer, par chacun, en fonction de son propre vécu, sans aucun doute.

      Merci pour tout, Alphomega.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  53. Les commentaires de ce billet sont désormais fermés.

    Rendez-vous sur la "Page blanche", si vous désirez y laisser votre avis ou un message d'amitié.

    http://quichottine.blogspot.fr/2013/01/page-blanche.html

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer