Pages

vendredi 24 mai 2013

Hommage à Georges Moustaki

Vous dirais-je ce soir un peu de ces chansons que je chantais sans vous ?

Je n’avais pas vingt ans, mais je découvrais que les mots ne sont pas toujours nécessaires…

J’écoutais « Natalia » et sa guitare m’emportait là-bas, très loin... là où même la Terre était bleue.



Baie de Naples, mai 2008
[Photo de Quichottine, sans retouche, mai 2008]

Pourquoi m’avait-on dit qu’il ne savait pas jouer ?

D’autres s’y sont risqués… Ont-ils tous su garder l’âme de ces mélodies qu’il glissait entre deux chansons sur les disques vinyles de mes dix-sept ans ?

« Rue des fossés Saint-Jacques »… Je n’ai jamais eu envie d’arpenter cette rue. Paris était pour moi d’autres vies, d’autres voix… d’autres voies aussi.


Dessin de Davy Durand
Publié sur Over-blog le 9/01/2012

Mais j’écoutais toujours avec la même émotion la guitare me chanter les mots que je ne savais pas écrire.

J’avais dix-sept ans… comme « le facteur » qui ne viendrait plus m’apporter la lettre que j’attendais.

Dessin de Davy Durand
Publié sur Over-blog le 16/11/2012

« Facteur presse le pas, l’amitié n’attend pas ! »… L’amitié attendrait pourtant encore un peu.

J’avais besoin du ciel bleu qu’il m’offrait. J’étais le rossignol qui chantait, j’aurais aimé – déjà – savoir voler.

J’écrivais… mes poèmes étaient souvent bien noirs. Mais « ma solitude » m’accompagnait, même si je ne voyageais plus que dans mes rêves.

J’avais accroché une étoile à mon firmament, bien trop haut pour que je puisse l’atteindre un jour.
... Mais je peuplais mes rêves de mots que je chantais tout bas pour que l’on ne m’entende pas.
J’avais découvert sa « Carte du tendre » en même temps que mon anthologie lycéenne me la faisait rêver sur une page de papier.

L’ai-je vécue, au fil des ans, sans même m’en rendre compte ? 
Le temps a passé, les années se sont écoulées, mais j’ai gardé ces mélodies, ces paroles, ces chansons, comme si elles étaient miennes.
Je les ai – à mon tour – chantées alors que je prenais « Le temps de vivre », que j’aimais, que j’étais la « longue dame brune » de celui qui partage aujourd’hui encore ma vie.

Et puis, parce que le temps passe, ma fille a eu vingt ans à son tour.

Je ne l’avais pas vraiment vue grandir.
Avais-je toujours les mêmes rêves, ce jardin fait « d’un coin de mauvaises herbes » ? Je le pense aujourd’hui… Mais n’est-ce pas parce que j’ai fait de mes désirs une réalité ?
Mais comment avait-il fait, Lui, pour savoir ce que je pouvais ressentir... avant même que je le ressente ?
Ma mère ne m’a pas vue grandir non plus.
Aurait-elle partagé mes tourments ? Aurait-elle séchée mes larmes ?
M’aurait-elle serrée dans ses bras lorsque je l’appelais si fort ?
Ma fille a eu vingt ans…

... et moi, aujourd’hui, tant d’années après, j’écoute encore « Sarah » qu’un autre a chanté mieux que lui encore.

Non je n’ai plus vingt ans, et je ressemble davantage à cette femme « bizarrement parée » dont il ne voulait pas qu’on rie.
Pourtant… je ne crois pas encore qu’il soit trop tard.
Trop tard pour que d’autres mots s’écrivent, pour que les siens ne s’envolent pas trop loin dans nos mémoires, pour que d’autres le chantent et ne l'oublient pas.

C’est vrai… ils sont nombreux ce qui savent encore parler « sans la nommer » de celle qui le faisait encore chanter, il n’y a pas si longtemps…
« C'est elle que l'on matraque,
Que l'on poursuit que l'on traque.
C'est elle qui se soulève,
Qui souffre et se met en grève.
C'est elle qu'on emprisonne,
Qu'on trahit qu'on abandonne,
Qui nous donne envie de vivre,
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout. »

Il est arrivé au bout, « le pâtre grec » de mes vingt ans mais je sais qu’il est, et qu'il sera – à tout jamais – dans mon « Top 10 » personnel.

Merci d’avoir été là.

© Quichottine, 25 mai 2013.

...

NB : Une mine pour ceux qui voudront retrouver ses chansons, ses paroles, sa vie :
[Merci à Davy Durand pour ces images d'un Papilio au fil des jours...]

...

99 commentaires:

  1. Bonjour,
    La dom n'est pas bien.
    Elle vous transmet ses amitiés et vous embrasse.
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends bien soin d'elle, Thierry.

      Merci pour ces nouvelles que j'aimerais meilleures.
      Bisous à partager.

      Supprimer
  2. Bel hommage mérité pour un homme qui a su rester simple...Il a créé de très belles chansons, et souvent chantées par d'autres avec talent....

    Bonne journée, malgré tout, car il a fini de souffrir. Bises affectueuses de nous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous connaissons tous ses chansons, sans parfois savoir qu'elles sont de lui...

      Les plus grands les ont chantées, depuis le "Milord" de Piaf...

      Tu as raison, il ne souffre plus aujourd'hui.

      Bises affectueuses et douce journée à vous deux.

      Supprimer
  3. Extraordinaire...
    Tu as écrit ce que j'ai ressenti et ressens encore en écoutant les chansons du poète qui m'ont accompagné finalement toute ma vie...Un texte formidable...Merci...Un grand cadeau que tu fais là au "pâtre grec" et à ceux qui l'ont aimé...

    "Pendant que je dormais, pendant que je rêvais
    Les aiguilles ont tourné, il est trop tard
    Mon enfance est si loin, il est déjà demain
    Passe passe le temps, il n'y en a plus pour très longtemps"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse de voir que tous l'appréciaient.
      Ses chansons resteront en nous, je l'espère, et je souhaitent que d'autres continuent à les faire vivre.

      Douce et belle journée, Marie.

      Supprimer
  4. Superbe ! Superbe hommage à Georges Moustaki ! bravo Quichottine ! Il n'est jamais trop tard pour accoucher sur le papier des mots qui évoquent ces moments ou la guitare , la voix et les mélodies nous ont porté en nous accompagnantdans nos vies respectives . je salue le patre grec

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Jerry.

      Je suis touchée par ta visite et ces mots.

      Tu as raison, il ne sera jamais trop tard.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  5. un grand parmi les grands,
    très bel hommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Belbe.

      Je suis contente que tu sois aussi de ceux qui l'appréciaient.

      Supprimer
  6. Merci Quichottine pour ce bel hommage à un homme qui a su être si proche des autres hommes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il a su l'être... je crois que tu as trouvé le bon mot.

      Il est resté "proche" de chacun d'entre nous.
      Merci à toi.

      Supprimer
  7. Ce n'était pas un chanteur de ma génération mais c'était un grand compositeur, avec des textes forts et militants comme on n'entend plus ;)
    Bisous Quichottine (:-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas s'il n'y en a plus... j'avoue que je ne connais pas tous ceux qui chantent aujourd'hui.

      Mais je sais qu'il a compté pour beaucoup.

      Merci pour ces mots en partage.
      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  8. Tant de souvenirs que tu concentres ici, émotion, il a fait vibrer ma jeunesse !!!!

    RépondreSupprimer
  9. Merci Quichottine pour ce très bel hommage.
    Pourrai-tu me donner ton adresse mail, je voudrais t'envoyer quelques photos qui seraient susceptibles de t'intéresser.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien reçu tes photos... Merci, Jackie.

      Passe une douce journée. Bises.

      Supprimer
  10. Nonjour Quichottine
    Je l'aimais bien "Le météque", il vient de rejoindre Jean Ferrat, Réggianni et Brassens... d'autres aussi !
    Tu es venue sans lien ma douce et je t'ai cherché par Google
    Bisous et bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ajoute rien à ton hommage tout est dit...
      Je t'embrasse

      Supprimer
    2. @ Nettoue

      Oui... comme ces autres "grands" que nous avons perdus plus tôt et qui manquent aujourd'hui encore.

      Pardon de t'avoir obligée à chercher...

      @ LmVie.

      Merci.


      Je vous embrasse toutes les deux. Prenez bien soin de vous.

      Supprimer
  11. Je connaissais très peu Moustaki à part Le métèque et Ma liberté, je ne sais pas si je connais autre chose.
    Passe un bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connaissais sûrement d'autres chansons... mais sans le savoir peut-être.

      Il a été chanté par les plus grands.

      Bonne journée, Philippe.
      Merci.

      Supprimer
  12. Un bel hommage que tu lui rends. Un autre grand qui est parti, c'est triste. Bonne fin de semaine Quichottine, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... ils partent tous.

      Mais nous les garderons dans nos coeurs, je crois. Ils ont été témoins de nos jours.

      Bises et douce journée à toi, Solange. Merci pour ces mots en partage.

      Supprimer
  13. Bonjor Quichottine... Il a tiré sa révérence le pâtre grec mais nous laisse son talent... inoubliable... Ta maman aurait fait toutes ses choses Quichottine... comme tu as su les faire pour ton enfant... la vie est cruelle quand elle vous arrache trop tôt les êtres si chers à nos vies... merci... Bises, jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta lecture attentive et ces mots en partage, Jill.

      Ils me touchent beaucoup.

      Je t'embrasse fort. Passe une douce journée.

      Supprimer
  14. Bel hommage plein de cette émotion qu'il éveillera encore longtemps pour bon nombre d'entre nous.
    Je t'embrasse
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Anne. Je crois qu'il est de ceux qu'il ne faut pas oublier.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  15. Quel bel hommage tu lui fais. Je l'aime beaucoup, il fait partie aussi de mes favoris. Adieu le poète chanteur à la voix si douce. Un regard plein d'humanité. Bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Un regard plein d'humanité"... C'est tout à fait cela.

      Merci pour tout, Martine.
      Bises et douce journée.

      Supprimer
  16. pour mon ps sur l'autre blog...bien reçu aussi cette publication.

    les poètes disparaissent mais leurs chansons courus encore dans les rues...petit à petit notre "passé" s'éteint et pour les nouveaux j'ai beaucoup de mal a adhérer ...le pâtre grec ...chante encore dans ma tête
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore trouvé chez les "nouveaux" un qui me corresponde vraiment.

      Peut-être parce que les "grands" qui m'ont accompagnée pendant toute ma vie prennent toute la place.

      Passe une douce journée. Bises.

      (merci d'avoir répondu pour les news...)

      Supprimer
  17. rhoooo courent ! églantine relis toi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rire !

      Ce n'est pas grave du tout... j'ai tout compris. ;)

      Supprimer
  18. Voilà le plus bel hommage lu sur ce grand homme depuis qu'il est parti dans cet autre univers. Là-bas il continue de composer et de chanter ... Je t'écris en écoutant Barbara ... une grande chanteuse aussi. Ceux de nos jours sont plus nombreux, très nombreux ... combien resteront de grandes dames, de grands hommes comme ces deux-là, comme Brel et les autres ?
    Merci Quichottine, tu ne pouvais lui rendre meilleur hommage.
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas répondre à ta question.

      Je crois que tout va trop vite aujourd'hui, en musique comme ailleurs, les jeunes "zappent". Garderont-ils autant de souvenirs... je l'ignore.

      Merci à toi de m'avoir lue. Ces grands ont disparus, mais ils continueront à nos accompagner longtemps.

      Passe une douce journée. Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  19. comment se fait-il que la disparition de certaines personnes publiques nous touche comme s'il s'agissait d'un proche ? c'est que ces êtres là dégagent une sincérité,une générosité, qui, littéralement "crèvent l'écran" - cet attachement, dont parfois on ne se rend compte que par le manque, n'a rien à voir avec l'hystérie des groupies - il nait dans l'universalité des émotions, et qui sait, de l'amour...
    as tu vu ceci, dont on parle beaucoup, parce que lui aussi est généreux et sincère ? " http://www.dailymotion.com/video/x105zuh_le-billet-de-francois-morel-hommage-a-georges-moustaki_fun#.UaBtSJyRPTo "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu as raison... Je sais qu'ils ont partagés nos vies, comme s'ils étaient là, vraiment.

      L'hommage de François Morel, que j'ai vu après avoir rédigé ce billet, est une merveille d'émotion.

      Ils sont rares ceux qui savent "dire" ce qu'ils ressentent ainsi. J'aurais aimé que les médias soient moins discrètes et que toutes lui fassent un hommage aussi beau et sincère que le sien.

      Mais l'important est ce qu'il nous a permis d'exprimer, ce qu'il était pour nous, ce qu'il sera encore. Je suis certaine que ceux pour qui il comptait ne l'oublieront pas.

      Merci pour tout, Emma.

      Supprimer
  20. Un très bel hommage ma Quichottine. Je suis triste que homme de ce talent soit parti. Mais est-il vraiment parti ???? Non, il est toujours la dans nos cœurs. Bises et bon samedi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère, et je pense aussi, qu'il est de ceux que personne n'oubliera.

      Bises et douce journée, Zaza.

      Supprimer
  21. Je reste sans voix, sans mots, tant ton texte est abouti et fort. Tu m'as littéralement "cloué le bec", j'admire et j'aime.
    Je garde cette page dans mes favoris, c'est une première !
    Merci Quichottine, du plus profond de mon coeur.
    Je t'embrasse très fort et te souhaite un doux week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... je suis sans voix aussi.

      Merci pour ce très beau compliment, ma Cricri.

      Passe une douce journée. Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  22. Un magnifique hommage à celui qui fut mon chanteur préféré. Il va manquer à beaucoup. Mais personne ne l'oubliera, c'est impossible. Bonne journée Quichottine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois aussi...

      Heureuse que nous partagions notre amour pour lui.

      Merci, Marie.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  23. Qu'ajouter à ce que tu écris ici, toutes ses chansons je les ai fredonnées un jour, la solitude aussi et celle-là encore:
    "Je déclare l'état de bonheur permanent
    Et le droit de chacun à tous les privilèges
    Je dis que la souffrance est chose sacrilège
    Quand il y a pour tous des roses et du pain blanc...

    Et si tu veux venir passe la passerelle
    Il y a de la place pour tous et pour chacun
    Mais il nous reste à faire encore du chemin
    Pour aller voir briller une étoile nouvelle"
    tendres années (1973)

    Bel hommage que tu fais-là, les années 70 me reviennent, c'était il y a longtemps, c'était hier.

    Merci ma Quichott'

    je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il avait trouvé les mots qui parlent "vrai"...

      J'aime, j'ai aimé, et j'aimerai longtemps encore ces idées qui étaient bien plus que des mots.

      Il avait raison. Nous avons tous droit au bonheur.

      Nous n'avons pas encore parcouru assez de chemin, mais nous sommes en route, je n'en doute pas.

      Hier n'est pas si loin. ;)

      Merci pour tout, ma Polly.

      Je t'embrasse. Passe une douce journée.

      Supprimer
  24. un superbe hommage que tu rends à ce grand chanteur et surtout parolier -poète à travers les moments de ta vie . Ses chansons continueront à nous émouvoir.
    Je te souhaite un bon week end , je t'embrasse bien fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup l'ont chanté... et je crois que ceux à qui il a donné ses chansons en ont fait bon usage. ;)

      Merci à toi, Fanfan.

      Douce et belle journée.

      Supprimer
  25. Génial et très poignant
    Dans l urgence j ai fait plus court
    Merci

    Félix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut parfois du temps pour dire ce que l'on a au fond du coeur... Mais je sais qu'il fallait dire ce que les médias ont oublié.

      Merci, Félix.
      Passe une douce journée.

      Supprimer

  26. il a accompagné nos vies et comme nous les ans s'accumulent, mais il reste dans nos coeurs, magnifique hommage, je ne peux miaux faire,
    merci à toi,
    bonne soirée, MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être là, Mistigris.

      je crois que c'est important de dire.
      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  27. Il fût et restera dans la mémoire de ses admirateurs un homme modeste,tellement éloigné des strass de ce métier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le crois... C'est un "grand" qui a su rester proche de ceux qui l'aimaient.

      Merci, Jeanmi.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  28. En tous cas, même si pour le moment les chaines de télé ne lui ont pas rendu l'hommage qu'il mérite, les internautes se chargent de lui faire savoir qu'il était vraiment aimé par beaucoup..et c'est très bien..il le mérite amplement, ayant donné à la chanson française ses lettres de noblesse et de générosité de coeur..bisous Quichottine ps : je mets ce lien de site dans mes favoris, car sur OB, je n'ai pas vu d'article récent de ta part..donc je ne sais plus sur quel pied danser..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande s'ils le lui rendront un jour... mais, heureusement, nous sommes là, ceux qui l'aimions, et nous continueront à l'aimer.

      C'est ici que tu as le plus de chance de me trouver...
      Merci, Jackline.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  29. un artiste qui part mais ses chansons vont rester dans nos mémoires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère... quant à moi, je ne pourrai pas l'oublier.

      Supprimer
  30. Loin des médias, c'est par les blogs que j'apprends son grand départ.
    @ Nan nan t'inquiètes pas ce n'est pas une "pause forcée", j'escapade :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te voir "escapader"... ;)

      Joli mot.

      Les médias n'en ont pas beaucoup parlé, hélas !
      Bisous et douce journée à toi Kri. Merci !

      Supprimer
  31. Un magnifique hommage pour un homme exceptionnel qu'on n'oubliera pas de si tôt
    Douce soirée Quichottine & gros bisous de nous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Laure.

      Je suis heureuse de nous voir si nombreux à l'aimer.
      Douce et belle journée à vous deux. Gros bisous.

      Supprimer
  32. Un magnifique palmarès pour ce grand chanteur. Je ne l'aimais pas tant que ça quand j'étais ado (pas assez rock sans doute) mais ma soeur aînée avec un disque qu'elle passait souvent et ses chansons se sont installées en moi sans en avoir l'air, discrètement, et chaque mélodie est une empreinte de cette époque révolue. Il avait un timbre de voix unique et ma foi je ne pensais à lui ni vivant ni mort... il était tout simplement et du coup il sera toujours. Ton hommage est très beau et mérité. Passe une belle soirée. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il était tout simplement", oui, il était, j'en suis sûre, et il sera toujours pour ceux et celles qu'il a accompagnés.

      Merci, Cathycat.

      Bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  33. Quel bel hommage Quichottine pour ce merveilleux poète qui a si souvent accompagné mon adolescence... J'ai fredonné tant de ses chansons que malgré une mauvaise mémoire je retrouve assez facilement les paroles de quelques-unes d'entre elles....
    Merci à toi d'avoir su faire revivre ces beaux titres et merci à Davy pour ses dessins si tendres.
    Gros bisous à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse que tu sois de ceux qui l'ont aimé.
      Merci, Oxy.

      Gros bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  34. Quel bel hommage Quichottine ! merci, toujours tes jolis mots !

    Il reste au fond de nos coeurs...

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Noëlle.

      Je suis heureuse que tu l'aies aimé aussi.

      Je t'embrasse. Passe une douce journée.

      Supprimer
  35. Dans le mien aussi et j'ai même donné le virus à mes filles ....quel talent avait cet homme !!
    C'est un bel hommage que tu lui rends ici
    Bises Quichottine

    RépondreSupprimer
  36. Merci pour ce bel hommage ! Bonne soirée ma Quichottine.
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de l'avoir lu...
      Je t'embrasse très fort. Passe une douce journée.

      Supprimer
  37. un très bel hommage à ce grand poète et chanteur !
    moi aussi il est dans mon top ten depuis mes 15 ans. J'ai toujours mes vinyls de lui de l'époque, pourtant écoutés et réécoutés, avec des chansons plus belles les unes que les autres ! merci Quichottine pour cette belle page !
    bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les ai toujours aussi... et je les écoute encore.

      Merci à toi, Lilwenna.
      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  38. J'aimais beaucoup Moustaki....et je pense à " la philosophie "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un souvenir de plus... merci, Gérard.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  39. Un grand de chez les grands, que j'ai ''gratter '' quelques fois, c'était .... hier
    Un tout gros bisous à toutes les mamans
    Et mon amitié à tous.
    Sommes sur la côte ouest Marocaine à Sidi Ifni
    et ..... tout va bien, Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire... j'ai essayé aussi, mais je n'y suis pas arrivée.

      Merci pour ces mots et ces bisous.
      Passe une douce journée. Bises à vous partager.

      Supprimer
  40. Quel bel hommage! merci pour ce partage.
    Douce nuit
    Dany

    RépondreSupprimer
  41. Un très bel hommage Quichottine, en perles d'émotion et de poésie, pour ce grand monsieur qui a bercé ma toute petite enfance chez ma mamie...
    Je te souhaite un doux dimanche, bonne fête des mamans...
    La mienne, bien trop tôt disparue, est dans mon coeur pour toujours ainsi que le souvenir de ma petite fille, disparue elle aussi qui m'aurait, je suis sûre, souhaité cette fête avec amour et joie.
    Mes pensées pour tes proches, gros bisous
    Cendrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi gardé dans mon coeur ma mère trop tôt disparue.

      Merci pour ces pensées, Cendrine. Passe une douce journée malgré ces absences cruelles.

      Gros bisous.

      Supprimer
  42. UN BEL HOMAGE POUR NOTRE "METEQUE" !!

    OUI IL MERITAIT CET HOMMAGE !

    J'ENTENDAIS CE lui A LA TV mais j'étais occupais = si bien que j'en ai entendu que tres peu !

    Je vais aller sur GOOGLE ET LIRE

    je vais sortir mes 33t

    J'AI CES CHANTEURS QUI CREENT EUX MEMES LEURS CHANSONS !

    BISOUS QUICHOTTINE

    any

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Any.

      Ses chansons me plaisent infiniment.
      Passe une douce journée. Bisous.

      Supprimer
  43. Un bel hommage ... Je l'aimais beaucoup pour sa simplicité et ses chansons sont liées à bcp de beaux souvenirs....
    merci
    Bisous Quichottine et belle fête des mamans ;-)

    RépondreSupprimer
  44. J'ai bien aimé l'hommage que François Morel lui a fait sur France Inter ;)
    Bonne soirée Quichottine Bise (:-*

    http://www.dailymotion.com/video/x105zuh_le-billet-de-francois-morel-hommage-a-georges-moustaki_fun#.UaJREdimUzI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé aussi... je sais qu'il aurait mérité plus d'hommages dans les médias.

      Au moins aurons-nous eu celui d'un de ses "vrais" amis.

      Merci pour ces mots, Urban. Bises et douce journée.

      Supprimer
  45. on a les mêmes racines.....
    Bonne Fête Quichottine!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie. :)

      Merci, Annie. Bonne fête à toi aussi.
      Bisous tout plein.

      Supprimer
  46. Il fait aussi partie de mon panthéon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes nombreux ici dans ce cas... et que j'en suis contente !!
      Merci, eMmA.

      Supprimer
  47. Avec ses boucles aux quatre vents, le pâtre poète faisait s'envoler ses chants doux et mélancoliques dans l'air parfumé comme Zorba, dans sa danse, les frénésie de la vie Méditerranéenne.
    Amitiés des farfadets

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est si vrai...

      Merci, Patrice.

      Ta présence me touche beaucoup.
      Amitiés.

      Supprimer
  48. Combien j'ai fredonné, chanté ou même parfois hurlé ses paroles et "il est déjà trop tard".
    Ton hommage est magnifique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais sûre qu'il avait plu... et pas seulement aux femmes qu'il savait si profondément toucher.

      Merci pour tes mots, Alphomega.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  49. Quichottine,

    comme tu l'as si bien montré ici,

    c'est un artiste qui a accompagné

    avec tendresse, la vie quotidienne et les émois,

    au fil du temps,

    des uns et des autres...

    Merci !

    Loop

    http://aloreedespeutetre.over-blog.com/article-georges-moustaki-118011349.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Loop.

      Ce sont des mots qui me touchent aussi beaucoup.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  50. Les commentaires de ce billet sont désormais fermés.

    Rendez-vous sur la "Page blanche", si vous désirez y laisser votre avis ou un message d'amitié.

    http://quichottine.blogspot.fr/2013/01/page-blanche.html

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer