Pages

lundi 27 mai 2013

Le bibi de Laure

Elle sort d’un pas décidé… elle boude un peu.
Il n’a pas voulu acheter ce ravissant « bibi » dont elle rêvait.
Pourtant, elle l’a essayé, et il n’a pas pu s’empêcher de lui décocher l’un de ces regards admiratifs dont il enveloppe parfois les autres…
Est-elle jalouse ? Oui, un peu.
Il est brillant, « charmant ». C’est ce que disent ses amies lorsqu’elles échangent des propos à son sujet, à voix basse… pour que leurs maris ne les surprennent pas.

C’est vrai qu’il est « charmant », et même davantage. Il sait regarder, écouter, et, ensuite, il place au bon moment le compliment qui les fera fondre de tendresse envers cet homme discret et attentionné.

Elle… c’est pourtant elle qu’il a choisi. Elle le sait. Elle n’était pas la seule jeune fille dans l’album de ses possibles. Il y avait rangé les plus jolies des salons qu’il fréquentait, les plus intelligentes, les plus riches…
Il aurait pu grâce à leurs relations, faire une belle carrière, entrer au cabinet d’un ministre, ou - qui sait ? - même obtenir un portefeuille au gouvernement.
Elle imagine… elle le voit papillonnant autour des personnalités en vue, il y serait à sa place.


Mais elle secoue la tête comme pour chasser ses pensées moroses. Elle pourrait jurer, comme l’homme là-bas qui vient de se cogner contre un réverbère.
Il invective, il peste, il donne de la voix, et les passants le regardent à peine. Ils s’esclafferaient et n’osent pas. C’est triste un homme qui a bu et n’a plus conscience de ce qui l’entoure…
Lui… il a remis son chapeau en sortant de la boutique, il regarde ailleurs, comme si souvent. Il butte sur des mots qui ne lui viennent pas.
Pourquoi ?
Il ne sait pas. Il continue à la regarder comme le premier jour, à ne pas savoir pourquoi elle a pris tant de place dans sa vie.

Lorsqu’il l’a croisée la première fois, sur le boulevard, il s’est retourné et l’a suivie du regard… très longtemps. Jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’un tout petit point et que l’ombre du soir la fasse disparaître.
L’aimait-il déjà ?
Bizarrement, jour après jour, il l’a trouvée sur son chemin, où qu’il aille. Comme si la vie leur avait donné ce rendez-vous.

Un jour, il l’a abordée. Ils ne se sont plus quittés.
Elle n’était pas la plus jolie, pas la plus riche, mais il savait que sans elle la vie n’aurait eu aucun sens.
Il sait qu’elle boude un peu… qu’elle rêvait de ce bibi…

Mais comment lui dire que s’il ne l’a pas pris, c’est qu’il aime plus que tout, ses yeux, ce regard que la voilette légère lui aurait caché ?

© Quichottine, Mai 2013.

Photographie de Laure


Merci à Laure pour ce détail d’un trompe l’œil de Perrin & Ducaroy peint à Bourg Le Péage en 1998.


Pour en savoir plus sur les artistes qui l'ont réalisé :


94 commentaires:

  1. Mais pourquoi ne lui a-t-il pas dit ? Elle aurait certes été flattée par le compliment. N'en sommes-nous pas friande ?
    Et j'ai eu ma belle histoire avant d'aller me coucher !
    Merci ma chère Quichottine.
    Gros bisous, fais de doux rêves...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yvon t'a répondu un peu plus bas...
      Je pense effectivement que certains ne le diront jamais.

      Et puis.. c'est vrai qu'on peut aimer sans le dire, même si nous avons besoin de ces mots-là.

      Je suis contente que cette histoire te plaise.
      Merci, ma Cricri.

      Gros bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
    2. Yvon s'appelle "Opium" sur ce blog-ci.

      http://quichottine.blogspot.com/2013/05/le-bibi-de-laure.html?showComment=1369635207653#c7140961131323049403

      Supprimer
  2. Une très belle histoire Quichottine, on pourrait imaginer une suite?

    Hélène*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun le peut à sa façon...

      Bien sûr !

      Supprimer
  3. Ah l'amour, l'amour j'adore ce trompe l'oeil et l'histoie que tu en as fait... Merci Quichottine, bises de jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que cela te plaise. Merci, Jill.

      Bises et douce journée.

      Supprimer
  4. La dom m'a prêté sa plume afin de venir vous souhaiter un bon début de semaine !

    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre Dom !
      J'espère qu'elle va aller mieux très vite.

      Merci à toi de prendre sa place en attendant. Bon début de semaine à vous deux. Merci, Thierry.

      Supprimer
  5. Je l'ai vu à Bourg de Péage ce trompe l'oeil qui est très beau. Ce détail t'a inspiré un très beau texte qui m'a beaucoup touchée. Chacun retient dans la lecture d'un texte un peu de son histoire personnelle. Bonne semaine. Bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le crois... et je suis touchée par tes mots.
      Je crois que j'aime quand vous réagissez en vous laissant aller à des confidences.

      Bises et douce journée, Martine. Merci pour tout.

      Supprimer
  6. on s'y croirait dans sa tête..... c'est que c'est réussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, Annie.
      Merci !

      Supprimer
  7. Coucou ma Quichottine,
    Une bien belle fresque (trompe l’œil) chez Laure que je suis régulièrement. Tu viens de nous conter une belle histoire. Bravo. Bises et bon lundi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que cela te plaise.
      Merci, Zaza.

      Bises et douce journée à toi.

      Supprimer
  8. Très beau texte, plein de tendresse...
    Mille images qui viennent à l'esprit...
    Et pour finir, cette image en trompe l'oeil,
    n'est-ce pas aussi ce qu'est l'Amour au quotidien...

    Et si tu me le permets, pour répondre à la question de Cricri :"Mais pourquoi ne lui a-t-il pas dit ?"
    Simplement parce que ces choses là ne se disent pas, quand on est un homme et quand on aime...
    On voudrait juste que ce ne soit que des idées qu'on partage sans échanger de mots, car les mots qu'on va dire ne sont jamais ceux qu'on pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots...

      Je comprends ce que tu dis, je sais que nous n'avons pas forcément les mêmes attentes. Les silences peuvent s'interpréter de différentes manières, hélas !

      "Et pour finir, cette image en trompe l'oeil,
      n'est-ce pas aussi ce qu'est l'Amour au quotidien..."

      Je n'ai pas de réponse.

      Pourquoi n'est-il pas possible de dire ce que l'on pense vraiment ?

      Merci d'avoir pris le temps et pour ces mots offerts.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
    2. Nous avons parfois besoin d'être rassurées. C'est doux un compliment de l'être aimé quand il est dit d'une certaine façon...
      Une expression m'a interpellée : "l’un de ces regards admiratifs dont il enveloppe parfois les autres…". Elle n'est pas "les autres", la nuance est là pour moi et les mots chuchotés font du bien.
      Je crois que l'amour et la complicité ont besoin d'être alimentés par des gestes et des mots... J'aime beaucoup ça et je les dis aussi. .
      Bises et bonne soirée.

      Supprimer
    3. Surtout, ne pas oublier de les dire, de les penser, et ne pas se laisser aller à un silence que tous regretteraient.

      Merci, Cricri.

      Mots et gestes sont importants.
      Bises et douce soirée à toi aussi.

      Supprimer
  9. tu nous parles d'un temps (révolu ?) de délicatesse et de romantisme
    Emma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère de tout coeur qu'il ne l'est pas. ;)

      Supprimer
  10. Être chérie vaut mieux qu'avoir bibi en tête ...
    Un Chéri qui ne pense pas qu'à lui,ce bibi !...
    Au visage, bibi en faîte,
    Lui fera fête,du regard qui guette
    Vos yeux, si belle éclaircie,
    A l'ombre de la voilette ...

    Amitiés des farfadets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il vaut mieux être chérie que gâtée. :)

      Merci pour ces mots en partage. Passe une douce journée.

      Supprimer
  11. Bonjour Quichotine
    Ce bibi à voilette qui cache un peu le regard
    Un atout séduction qu'elle voulait peut-être utiliser
    Bisous du lundi
    Frieda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que préserver un certain mystère peut être un moyen de séduire...

      Merci pour ton passage, Frieda.
      Bisous du mardi. :)

      Supprimer
  12. Bonjour Quichottine
    Un joli conte qui fait rêver ...
    C'est plein de tendresse et d'amour deviné....
    Bisou et bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Cri.
      Je suis contente qu'il t'ai fait rêver.

      Bisous et douce soirée...

      Supprimer
  13. Très bien vu, j'aime cette façon délicate de décrire une scène dans laquelle les mots sont restés muets malgré le petit rayon de soleil qu'ils auraient pu apporter, dans le bonheur de deux êtres qui sont si proches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci...

      Je suis ravie que cela te plaise.
      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  14. Belle histoire, c'est vrai qu'avant il y avait plus de pudeur chez l'un comme chez l'autre !!

    Très belle journée, à vous deux ,avec bises affectueuses de nous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas s'il y en a moins aujourd'hui... ;)

      Merci pour tes mots, Patriarch.

      Bises affectueuses et douce soirée à vous deux.

      Supprimer
  15. Dommage ces silences qui laissent la frustration s'installer ....
    Mais bon il saura très bien se faire pardonner ...sourires
    Bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis certaine... Ne sont-ils pas toujours ensemble ?

      Bises et douce soirée, Claudine. Merci !

      Supprimer

  16. d'accord avec patriarch, mais on aimerait bien avoir plus souvent des "mots doux et gentils" que rien du tout ; question d'éducation aussi, avant "fallait pas dire..."
    bonne soirée quichottine, bisous , MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... et puis, il est vrai que s'il faut enlever quelque chose, je préfère que ce soient les mots que les gestes qui prouvent que l'amour est toujours là.

      Bisous et douce soirée, Mistigris.
      Merci.

      Supprimer
  17. que c'est beau et romantique ! il aurait du lui dire, ça aurait été une belle déclaration qui valait tous les bibis du monde !
    bisous et bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis tout à fait persuadée.
      Le bibi n'est qu'un prétexte.

      Peut-être le lui dira-t-il un autre jour ?

      Bisous et douce fin de journée à toi aussi. Merci, Lilwenna.

      Supprimer
  18. Bonjour ma Quichottine
    Il l'aime, mais bien égoïstement, mais l'amour de beaucoup d'hommes est ainsi : Un vieil instinct de propriétaire datant de temps immémoriaux leur revient souvent, en dépit d'efforts et de progrès certains !
    Une belle page de cahier ma belle
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas... je pense qu'il ne sait pas non plus.
      C'est difficile de savoir vraiment ce qu'il faut faire ou dire, nous ne sommes jamais sûrs d'être sur le bon chemin.

      Merci pour ce compliment, Nettoue.

      Passe une douce soirée. Bisous.

      Supprimer
  19. Très bien ton histoire chère Quichottine et la fresque est superbe aussi bisous tout plein

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Joëlle.

      Je suis vraiment contente qu'elle te plaise.

      Passe une douce soirée. Bisous tout plein.

      Supprimer
  20. Je comprends que ce couple vu sur les murs peints que Laure nous photographie si bien, t'ai inspiré cette histoire romantique.
    Et oui, pourquoi cacher de si beaux yeux ? pour garder tout son mystère et se dévoiler au bon moment ... c'est cela le désir.
    Bonne soirée Quichottine, merci pour ces mots.
    Gros bisous
    Annick

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le mystère peut attiser le désir. :)

      J'aime bien ce que tu dis.

      Merci Anniclick. Gros bisous et douce soirée à toi aussi.

      Supprimer
  21. Une histoire d'autrefois...Attendrissante....Bises VITA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire... des moments que je suis contente de partager ici.

      Bises et douce soirée, Vita. Merci.

      Supprimer
  22. Superbe ce trompe l'oeil, ce sont de vrais artistes
    et ils t'ont inspiré une belle histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gazou.

      Laure les photographie divinement bien. :)

      Supprimer
  23. Réponses
    1. Je suis contente qu'elle te plaise.
      Merci, Flipperine.

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  24. Hum!
    Il va lui faire la surprise...
    A moins qu'il n'aime son petit air boudeur.

    Pff!

    Heureusement qu'aujourd'hui on ne dépend plus du portefeuille d'un Monsieur, aussi charmant soit-il.

    ;)

    Mais merci pour cette tendresse.

    Bisous plein ma Quichott'.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ris !
      C'est vrai que c'est une éventualité à laquelle je n'avais pas pensé.

      Il a fait livrer le bibi chez eux... pour son anniversaire à elle.

      Quelle belle surprise ce sera ! :))

      Mais tu as raison, j'aime assez penser que notre indépendance financière nous ouvre plus de "possibles" aujourd'hui.

      Bisous plein et douce soirée à toi, ma Polly. Merci.

      Supprimer
  25. Très joli ce trompe l'oeil et j'aime beaucoup ton histoire, elle est romantique, pour commencer la semaine en beauté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse qu'elle vous ait plu...

      Merci, Solange.
      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  26. Réponses
    1. Ah oui ?

      J'en serais ravie. :)

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  27. bonsoir ma chère Quichottine
    très joli texte
    et le diaporama est remarquable

    tout est faux mais semble tellement vrai...
    l'amour aussi en trompe-l'oeil
    gros bisous du soir
    jean-marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais pas pensé à un amour en trompe-l'oeil...

      Juste d'une histoire un peu décalée, inachevée.

      Il faudra qu'ils se parlent pour effacer les nuages.

      Gros bisous et douce soirée à toi.
      Merci, Jean-Marie.

      Supprimer
  28. Bonjour Quichottine , une belle histoire d'amour sur ce superbe trompe l'oeil néanmoins elle n'a toujours pas son bibi !!
    Bisous et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh... je crois qu'elle en a d'autres dans ses cartons à chapeaux. Il suffira qu'elle les remette au goût du jour. :)

      Bisous et douce soirée à vous deux. Merci, Marie.

      Supprimer
  29. moi, j'aurai tellement boudé qu'il aurait bien fini par me l'acheter ce bibi !!!
    merci pour cette jolie histoire.
    Bises bretonnes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ris... Peut-être va-t-elle le faire aussi ?

      Merci à toi pour ce gentil message. Passe une douce soirée.

      Bises.

      Supprimer
  30. Heureusement "elle boude un peu" seulement un peu et elle sait qu'il y a eu tellement d'autres choses plus importantes et qu'il y en aura encore qu'elle dépassera ce "bibi". Et alors le soleil réapparaîtra.

    PS: pour la photo "aucommencement..." il s'agit d'un effet de diffraction de la lumière du soleil contre le plafond (livré tel quel)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse, Alphomega. Ta photo était vraiment très étonnante.

      Je ne connais pas assez cette jeune femme pour savoir si elle boudera davantage ou non... Peut-être se contentera-t-elle d'un sourire. ;)

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  31. PS du PS: le plafond est blanc cassé mais la couleur grise vient de l'ombre des poutres et des conditions de prise de vue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourire et grand merci pour cette précision.
      Cela me permet de laisser un lien ici vers l'image dont nous parlons.

      http://water-spring.over-blog.com/au-commencement-il-y-a-la-couleur

      Supprimer
  32. Moi je trouve qu'il lui a fait mal et elle va le garder toute sa vie cette déception. Il se comprend mais elle, elle ne comprend pas. Voilà ce que je pense.
    Merci aussi pour le lien vers le blog de Laure. Cette illustration est magnifique. Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le problème vient du fait que chacun espère que l'autre comprendra son attente, sans rien demander vraiment.

      ... nous ne connaissons jamais les pensées de celui ou celle que nous aimons. Il faut faire avec cette inconnue.

      Merci, Élisabeth.
      Je suis contente que les photos de Laure te plaisent.

      Bonne fin de semaine à toi.

      Supprimer
  33. arguments du monsieur non recevables votre honneur ! non mais ! moi aussi j'aurais boudé ...un peu ! un bibi c'est charmant ...et c'est si bien raconté !

    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ris... et je suis sûre qu'il se serait ensuite fait pardonner. :)

      Merci, Églantine.
      Bises et douce soirée.

      Supprimer
  34. Les hommes ne savent dire ce qu'ils ressentent ; ils attendent que les femmes devinent ,alors qu'elles voudraient qu'ils mettent des mots sur leurs sentiments.
    Ce trompe l'oeil t'a bien inspirée! J'ai aimé .
    Je te souhaite une belle journée; Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu résumes très bien ce que je pense... Mais je sais que nous devons "faire avec" leur façon de se comporter.

      Leur silence est-il pudeur excessive ? Je ne sais.
      Ils nous prouvent leur amour autrement, mais nous aimerions tant qu'ils nous le disent aussi !

      Merci pour tout, Fanfan.
      Douce et belle soirée à toi. Bisous.

      Supprimer
  35. Les hommes ne savent pas ce qui est beau et chaud au cœur des femmes ...
    news
    Copier/coller.
    Coucou, franchement désolée pour les parutions de mauvaises newsletter
    Mais erreur rectifiée pour les 2 blogs
    des dgimis & les plaisanciers
    Remontons doucement le long des côtes Marocaines et
    Profitons un max du soleil, de la mer et du vent
    Je pense bien à vous et vous envoie de chaudes pensées ensoleillées. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse que votre périple se passe au mieux.

      Merci pour ces nouvelles, dgidgi.

      Nous sommes de Vénus, eux de Mars... d'autres l'ont si bien dit !

      Bisous et douce soirée à vous deux.

      Supprimer
  36. Un couvre-chef comme disaient les anciens, je découvre qu'à Bourg de Péage de l'autre côté de l'Isère, en face de Romans pays de la chaussure, il était possible encore de trouver des bibis dignes de ce nom. Quand à ton histoire intemporelle, elle reste savoureuse à souhaits. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots si gentils, Pierre.

      Je suis contente que cette histoire te plaise et que tu connaisses ces lieux. :)

      Passe une douce soirée.
      Amitiés.

      Supprimer
  37. Bonjour ma Quichottine !
    Bon, il a une raison sérieuse de refuser l'achat, mais il aurait pu transiger, elle ne le porterait qu'en sortant avec ses amies, par exelple !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait s'il ne l'a pas fait, finalement...

      J'aimerais qu'il lui fasse une surprise. ;)

      Gros bisous et douce soirée à toi, Nettoue.
      Merci !

      Supprimer
  38. Une belle histoire d'amour mais c'est dommage qu'il n'ait rien dit.. quelques mots auraient suffi, lui pour lui donner les raisons de son refus, elle pour insister un peu plus!
    Dommage que les modistes n'existent pratiquement plus.
    Douce soirée douce Quichottine
    plein de bisous
    chatou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elles se font rares... mais il y en a encore quelques unes qui savent trouver ce qui va.

      Mais avons-nous encore beaucoup d'occasions de porter des chapeaux ? Je ne sais...

      Je crois qu'il attend le bon moment pour le lui dire... ;)

      Plein de bisous, Chatou.
      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  39. Oh Quichottine que c'est beau ♥♥ j'ai adoré cette histoire, merci du fond du ♥
    Lorsque je l'ai lu j'avais l'impression par moment que tu parlais de nous, ton histoire m'a beaucoup émue, elle est magnifique, je vais la faire lire ce soir à Jean-Michel
    Je suis émerveillée par ces mots que tu sais si bien aligner sur une image, merci pour toutes ces jolies plumes que tu nous offres chaque jour.
    Je peux faire un lien vers ton texte sur mon article ? je ferais un edit du billet si tu es d'accord, c'est vraiment trop beau, merci ♥♥
    Douce soirée & gros bisous de nous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment très heureuse qu'elle te plaise... tu sais bien qu'elle n'existerait pas sans ton image. :)

      Merci encore, et, bien sûr, tu peux faire un lien... sans souci.

      Douce soirée et gros bisous à vous partager.

      Supprimer
  40. Ah, les femmes ont des désirs que certains hommes ne peuvent comprendre :-)
    Un bibi à voilette qui cache le regard et ne permet qu'à l'homme aimé de le dévoiler... C'était une preuve d'amour !
    GROS BISOUS ma Quichottine et douce soirée au chaud !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle jolie interprétation !

      Merci, Marité.

      Gros bisous tout plein et douce soirée à toi aussi.
      Ici, il fait froid depuis trop longtemps.
      Prends bien soin de toi.

      Supprimer
  41. Une bien jolie histoire... Mais pourquoi ne lui a t-il rien dit ? Elle aurait été ravie j'en suis sûre !
    Le trompe l'oeil me plait beaucoup également !
    Belle soirée Quichottine, je t'embrasse fort et je te remercie encore pour ton aide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être attend-il un autre moment pour lui en faire la surprise ?

      Je suis heureuse que tout cela te plaise... Merci, ma Liliane.

      Bisous et douce soirée à toi.

      Supprimer
  42. C'est très beau mais je connais l'histoire. Ou à peu près la même. Souvent il achète le bibi mais ne dit rien. Je préférerai pas de bibi mais des mots ou des gestes.
    La vie est si brève pourquoi taire ses émotions et ses sentiments ?
    Bonne journée, Quichottine et amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les hommes sont ainsi faits qu'il ne savent pas toujours ce qui nous ferait vraiment plaisir.

      Taire ses sentiments c'est risquer de n'être pas compris et de laisser s'installer un silence pesant.

      Merci pour ton passage, Françoise.
      Douce et belle soirée à toi.
      Amitiés.

      Supprimer
  43. Les derniers jours sont un peu rudes à La Réunion. Je surmonte, je gère comme toujours mais je sens que j'ai un peu plus de mal, à résister.
    Lutter contre l'indifférence, le mensonge, l'égocentrisme et l'hypocrisie, tout un système bien établi est épuisant.
    Les visites dans les lieux de rêve me font du bien.
    Bisous, amitiés et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends... tout cela finit par user...

      Merci de te confier ainsi.

      J'espère que tu arriveras pourtant à résister encore.

      Douce soirée Françoise. Bisous.

      Supprimer
  44. bravo pour ce joli texte !
    bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Janou... et merci à Laure qui a pointé ce billet chez elle.
      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  45. Laure, la petite fée, m'a invitée à venir lire ton histoire sur le couple qui sort de chez Mossant! j'ai lu avec beaucoup d'attention et de plaisir ce texte plein de subtilité! je te remercie pour ton talent et ton imagination!
    Belle soirée!
    Ghislaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laure est une amie géniale.
      Merci à toi pour ces mots élogieux.

      Passe une douce soirée, Ghislaine.

      Supprimer
  46. Les commentaires de ce billet sont désormais fermés.

    Rendez-vous sur la "Page blanche", si vous désirez y laisser votre avis ou un message d'amitié.

    http://quichottine.blogspot.fr/2013/01/page-blanche.html

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer