Pages

mardi 16 juillet 2013

La maison interdite

Elles jouaient à cache-cache, ou aux gendarmes et aux voleurs.

C’était toujours Lila qui devait se cacher, et sa grande sœur mettait tant de temps à la trouver qu’elle se demandait, le cœur serré, si l'on ne risquait pas de l’oublier dans sa cachette.

Que deviendrait-elle, là, dans ce temps qui n’existerait plus pour elles, près de la maison interdite ?


Elle ne savait pas pourquoi on lui avait recommandé de ne jamais franchir la clôture de bois qui séparait le jardin de la grande cour où des « grands » venaient garer leur voiture à la nuit tombée. Elle les entendait rire et plaisanter mais elle n’aurait pas voulu se joindre à eux.
Ils lui faisaient un peu peur.

Mais où était donc Amalia ?

S’ils s’étaient approchés, juste un peu, ils auraient pu apercevoir un œil noir, écarquillé, craintif, tel celui d’une biche aux abois. Ils auraient remarqué la petite robe couleur de lagune.

Image de Croc
http://clicsdevoay.apln-blog.fr/2013/07/04/coucou/

Mais ils ne voyaient rien, s’intéressaient seulement aux lampions, à la musique trop forte d’une sono poussée à son maximum.

Lorsqu’ils passaient la porte, en contre-jour, ils se muaient en ombres qui se mêlaient à d’autres ombres en perdant à la fois leur visage et leurs vêtements bariolés.

Elle entrevit la silhouette gracile d’Amalia qui se glissait sans bruit jusqu’à une fenêtre, en contrebas.
« Reviens ! »
C’était un cri… mais il resta au fond de sa gorge, oppressant. Elle tremblait.

Amalia entendit comme un gémissement d’oiseau blessé. Elle se précipita sans attendre vers l’endroit où elle avait aperçu la petite un peu plus tôt. Elle bouscula dans sa course un homme un peu gras qui voulut la retenir…

Elle ne fit aucun cas de lui et s’échappa en lui abandonnant le foulard qu’il agrippait.
 « Eh ! Petite, reviens ! Tu verras, je ne suis pas méchant ! »
Elle secoua la tête et il ne garda que la vision d’une fée, ou d’un elfe, qui disparut dans l’ombre d’un baobab immense qui lui sembla soudain bien menaçant.

Désormais à couvert, Amalia avait pris dans ses bras sa sœur et la serrait très fort.
« Ne t’en fais pas, je suis là… »
Elle la berçait comme un bébé contre son sein. Elle murmurait plutôt qu'elle ne chantait une berceuse, de celles que Lila lui réclamait si souvent au moment d'aller dormir.

L’enfant ne prononça aucun mot. Elle sembla retrouver un peu de calme, mais le regard qu’elle posa sur son aînée était comme un reproche dont celle-ci se souviendrait longtemps.
« Je ne te laisserai plus. »
Tiendrait-elle cette promesse qui la priverait d'autres rencontres ?

Perché sur un nuage, un angelot muet se jura d'y veiller.

...

Merci à Dame Croc qui a bien voulu me prêter cette image... et merci à ceux qui liront ce qu'elle m'a raconté.

Passez une bonne journée.

...

99 commentaires:

  1. Bonjour Quichottine... ce petit chaperon a eu bien peur et sa grande soeur bien un peu aussi, la photo était tentante d'en faire cela.... Merci, bises, jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas... l'histoire aurait pu être différente, mais c'est ce que la photo m'a raconté. :)

      Merci à toi, jill.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je suis contente qu'elle te plaise. Merci, Josiane.

      Supprimer
  3. bonsoir, ma chère Quichottine
    quelle belle alliance !
    la photo énigmatique de Croc et ton histoire à suspense !
    merci pour ces douces émotions
    gros bisous d'amitié
    jean-marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore si l'histoire plaira à Dame Croc, mais je l'espère.

      Merci à toi pour ce partage et ta présence amicale.

      Gros bisous et douce journée.

      Supprimer
  4. Coucou ma Quichottine. Très belle histoire inspirée par la photo de Dame Croc. J'ai été la voir en grand modèle cette photo énigmatique. Bravo ma douce rêveuse pour cette conte délicieux.. Bises et bonne journée. ZAZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait d'aller la voir en grand.

      Merci, Zaza, pour tout.

      Bises et douce journée à toi.

      Supprimer
  5. C'est un texte, beau, émouvant, un instant angoissant qui m'a séduit. Merci pour ce petit bonheur du matin. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ce joli compliment. Je suis heureuse que cette histoire t'ait plue.

      Bises et douce journée.

      Supprimer
  6. Tu as vraiment le don de mettre un texte sur une simple image...

    Bonne journée avec bises affectueuses de nous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'elle te plaise.

      Merci, Patriarch.

      Bonne journée et bises affectueuses à vous deux.

      Supprimer
  7. Beau texte comme toujours. Surtout doux lien entre soeurs qui a tant de valeur et qu'il faut protéger. Je suis enfant unique et ça m'a toujours manqué.
    Belle journée ensoleillée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      Nous étions "famille nombreuse" et j'ai compris trop tard combien ces relations étaient importantes.

      Belle journée ensoleillée à toi aussi.

      Supprimer
  8. Quel enfant que nous fûmes n'a pas joué à cache-cache ? Moi le premier, mais j'avais tendance à trouver de telle bonne cachettes que je m'y endormais....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as dû causer bien des frayeurs à ceux qui te cherchaient.

      Est-ce pour cela que tu écris des romans policiers ?

      Douce journée, Jeanmi.

      Supprimer
  9. Beau texte pour accompagné cette photo! J'ai beaucoup aimé!
    Bises
    dany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Dany.
      Je suis contente qu'il te plaise.

      Bises et douce journée à toi.

      Supprimer
  10. J'apprécie l'écriture et l'image, et le mystère ... L'inquiétude, la peur, et le soulagement s'expriment à travers l'histoire. Mais aussi l'attirance que l'on peut ressentir pour l'inconnu, le danger potentiel ...
    Merci à Croc et à toi Quichottine.
    Bon mardi ... Bises ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout gentil !

      Je suis ravie que cette lecture ait pu te plaire.
      Merci, Midolu.

      Passe une douce journée, je t'embrasse fort.

      Supprimer
  11. une jolie histoire angoissante, dans un décor féérique et mystérieux, mais happy end, il le faut, tu ne peux faire autrement,n'est ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien les "happy end"...

      Mais je sais aussi que je peux écrire autrement... :)

      La vie est pleine d'histoires qui ne se finissent pas bien, je ne voudrais pas en ajouter.

      Passe une douce journée, Emma. Merci pour ta présence.

      Supprimer
  12. Cette histoire me fait penser à un épisode de la fin du livre "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur". Mais le tien se termine mieux...
    J'ai cueilli des groseilles ce matin à la fraîche, je vais les trier. La nuit a été bien courte...
    Gros bisous Quichottine.Douce journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas encore lu, mais il faudra que je le fasse. :)

      Merci ma Cricri.
      J'espère que tu arrives à te reposer un peu malgré la chaleur étouffante.

      Gros bisous tout plein. Passe une belle journée.

      Supprimer
  13. Ouff heureusement que tout se termine bien! la maison interdite est-elle une maison de rendez-vous? Je suis toujours étonnée de voir comment tu brodes des mots autour d'une image. Merci pour ce petit moment de plaisir chère QAuichottine.
    douce journée à toi
    Le matelot de la terre ferme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je laisse à chacun le soin de décider de ce qu'elle est.

      Merci pour ces mots en partage, Chatou.
      Passe une douce journée. Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  14. Je préfère le petit chaperon rouge, ça fait moins peur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais rire... mais c'est bien agréable.
      Navrée de t'avoir fait peur. (Même si c'était un peu le but)

      Douce et belle journée Liza.

      Supprimer

  15. quichottine qui raconte si bien, qui sait décrire nos peurs d'enfants, nos joies, tout !
    MERCI chère amie, bisous, MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de me lire.

      Passe une douce journée, Mistigris. Bisous.

      Supprimer
  16. Bonjour Quichottine
    L'angoisse d'être découverte dans sa cachette
    La peur d'y être oubliée...
    Ce passage là réveille des souvenirs
    Bisous et douce journée
    Frieda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie.

      Merci pour ces mots, Frieda. Passe une douce journée. Bisous.

      Supprimer
  17. Une histoire comme nous en avons peut-être vécues, avec nos terreurs et notre imaginaire, que tu racontes comme si tu l'avais vécu (?) hier...
    L'histoire d'une famille est un nid douillet ou pas, c'est plus tard que beaucoup de choses prennent sens... ou pas!
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas vécu... mais je crois que j'ai toujours eu peur que l'on m'oublie quelque part. :(


      Je t'embrasse Annette. Passe une douce journée.

      Supprimer
  18. Amusant comme une photo peut t'inspirer. Une tite histoire qui convient bien à celle-ci !
    Il faut que l'on se contacte pour jeudi. Je suis absente demain après-midi ... à très bientôt donc.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout s'est bien passé, Annick, et j'en suis ravie !
      Quelle belle journée nous avons passée !

      Merci pour tout.

      Supprimer
  19. c'est une histoire angoissante, heureusement elle se termine bien !
    bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime les histoires qui se terminent bien. :)

      Bisous et douce journée Lilwenna.

      Supprimer
  20. Jolie histoire avec une belle fin, ces frayeurs d'enfants sont difficiles à supporter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles peuvent durer très longtemps...

      Merci, Solange. Passe une belle journée.

      Supprimer
  21. Une photo dont tu as su distiller le parfum merveilleux d'un conte touchant.Petite et grande soeur ont eu peur toutes les deux ! Une histoire qui pourrait être vraie!J'aime beaucoup cette tendre complicité . Douce soirée, bises Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      Je suis contente d'avoir pu vous intéresser.

      Douce et belle journée, erato. Bises.

      Supprimer
  22. J'admire ta façon d'animer une image ou une photo, merci Quichottine
    Douce nuit & gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime quand ces images me parlent.

      Merci à toi, Laure.
      Douce et belle journée. Bises à vous deux.

      Supprimer
  23. enfant nous aimons tous l'interdit ,plus grand nous en avons peur .est ce notre conscience étriquer qui le provoque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas... il me semble qu'avoir peur de temps en temps est une bonne chose. Il ne faut pas que tout soit trop facile.

      Passe une douce journée. Merci pour ta présence et ces mots.

      Supprimer
  24. Les ombres de la nuit, les élans dans la verdure,

    Le temps a fui, la forêt murmure.

    Une petite robe, son ange gardien...

    Loop

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les enfants ont besoin d'un ange gardien. :)

      Supprimer
  25. Les ombres de la nuit, des élans dans la verdure.

    Le temps a fui, la forêt murmure.

    Une petite robe défaite, son ange gardien...

    Loop

    Version 2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laquelle préfères-tu ?
      Merci pour les deux versions Loop.
      Passe une douce journée.

      Supprimer
  26. Beaucoup de pudeur et de sensibilité, j'aimerais bien une suite !

    Pauvres gens, oui ma Quichottine, et il n'y a pas d'argent pour l'indispensable : Le superflu certains ne s'en prive pas !
    Bisous ma douce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas l'écrire... du moins pas tout de suite.
      Merci pour ta réponse, Nettoue.

      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  27. On aime se faire peur :-)
    Bonne soirée Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que cela finit bien. ;)

      Bonne journée à toi, Kri. Bisous.

      Supprimer
  28. L'interdit attire toujours les enfants...l'attrait du fruit défendu!
    Heureusement que la grande surveillait sa petite soeur sinon qui sait , ce qu'il aurait pu se passer ?
    Cette image t'a bien inspirée!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut tout imaginer. :)

      Merci, Fanfan. Bisous et douce journée.

      Supprimer
  29. Une photo qui t'a murmuré un conte fascinant, angoissant...
    "petit chaperon rouge" moderne!
    Bravo talentueuse conteuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Je suis contente que cela t'ait plu.

      Passe une douce journée, Marie.

      Supprimer
  30. Bonsoir,
    Je lis bien tous les articles, mais mes doigts bafouillent sur le clavier, alors, pardon pour le copier/coller.
    Bonne soirée
    Bisoux doux


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends le temps nécessaire... et surtout, prends bien soin de toi ma Dom.

      Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  31. Tu suggères tout autant que tu dis, et j'ai eu bien peur qu'Amalia se brûle les ailes. Et si ton histoire finit bien pour cette escapade, tu poses sur les épaules de l'aînée un manteau bien lourd...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu peur, très peur aussi.

      Les aînées se sentent souvent responsables de leurs cadets. Ensuite... il arrive qu'une fois grands elles les oublient.

      Passe une douce journée, Galet. Merci pour ta présence et tes mots.

      Supprimer
  32. Enfin je peux essayer de poster...... il a suffi que je ponde un billet râleur .... Merci Dame, pour ce bel habillage de ma petite photo .... je te ferai prochainement don d'un baobab, pour une suite ? Douce soirée, Dame

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien eu ton baobab... une suite, oui, peut-être, ou une autre histoire, un jour.

      Je ne sais jamais quand les mots viendront.

      Passe une douce journée, Dame Croc. Merci encore pour cette image.

      Supprimer
  33. Regard d'enfant curieux , on n'a tous eu envie de franchir ce genre de clôture pour voir des maisons que l'on disait interdite ;)
    Bonne soirée Quichottine Bise (:-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que nous l'avons tous fait un jour ou l'autre.

      Bonne soirée, Mike. Bisous.

      Supprimer
  34. Merci de nous raconter des histoires.
    Passe un bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Philippe.

      J'espère que tu as passé un bon weekend toi aussi.

      Douce et belle journée.

      Supprimer
  35. La maison a beau être interdite, j'y reviens tout de même sur la pointe des pieds pour te souhaiter une douce nuit chère Quichottine et un bon week end ensoleillé
    tout plein de bisous du matelot de la terre ferme
    chatou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tout plein, Chatou.

      Bonne et douce nouvelle semaine à toi. Tout plein de bisous.

      Supprimer
  36. Il se trouve que dans les forêts, bien des choses étranges se passent. Les âmes pures et sincères n'ont rien a craindre. Il y aura toujours un elfe , une fée ou un ange gardien pour les protéger. Invisibles aux yeux de la plupart des Humains , ils font en sorte de rester discrets, et agissent en silence.
    Savez vous, mais me croyez-vous, que si vous croyez au Monde des Elfes vous entendrez peut être un jour la Voix des Arbres?

    bisous Quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les arbres sont des gardiens qui savent chuchoter à l'oreille des poètes et des enfants.

      Merci pour tes mots, Celiandra.

      Passe une douce journée. Bisous.

      Supprimer
  37. Réponses
    1. Merci, Kri.

      Bonne nouvelle semaine à toi.
      Bisous.

      Supprimer
  38. Bonjour Quichottine
    J'ai relu ce joli conte avec plaisir !
    Bonne fin de semaine ma Quichottine

    Les priorités sont naturellement là où est l'argent ou la gloire et c'est triste !
    Bises ma douce amie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il y a pourtant des gens qui ne comptent ni sur la gloire ni sur l'argent...

      Passe une douce journée, Nettoue. Bisous.

      Supprimer
  39. Très belle histoire.
    merci de ton passage, ton soutien et gentillesse au sujet de mon adresse piratés mais maintenant tout est correct. Il faut donc faire attention.
    Bonne journée Quichottine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tout se soit arrangé.
      Merci, Nadia. Passe une belle journée toi aussi.

      Supprimer
  40. C'est une très jolie photo de Croc et qui t'a inspirée un beau conte Quichottine
    Mon commentaire a disparu, ça, ce n'est pas une légende !
    Je te souhaite une douce soirée Quichottine, pas trop chaude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ????

      Je suis désolée... vraiment.

      Je suppose qu'ici aussi il y a de temps à autre des bugs. Je n'ai rien retrouvé dans mes indésirables.

      Douce et belle soirée à toi. Merci pour tout, Marine.

      Supprimer
  41. un joli conte qui se termine bien Ouf et qui est plein de vérités aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'il t'ait plu. Merci, Jeanne.

      Il y a souvent des vérités dans les contes, mais on n'y fait pas toujours attention. :)

      Passe une douce soirée. Bisous.

      Supprimer
  42. Bonsoir Quichottine. Merci pour cette belle histoire de complicité entre les deux sœurs. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'elle t'ait plu.
      Merci.

      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  43. Bonsoir quichottine
    Jolie histoire entre deux soeurs
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pas seulement...

      Merci, Celiandra. Passe une douce journée. Bisous.

      Supprimer
  44. Je retrouve mes 12 13 ans dans cette aventure où l'adrénaline vient mettre du piquant dans le quotidien. Mon épouse est aussi une spécialiste des visites de vieilles maisons, tours et châteaux abandonnés, parfois je n'ose plus la suivre ;-), à Cazorla on est même restés enfermés derrière les grilles de la citadelle, on a du défaire un grillage pour passer dessous et éviter d'y passer la nuit... merci Quichottine pour cette histoire palpitante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'il m'est aussi arrivée de me retrouver derrière des portes closes... mais j'ai eu de la chance, c'était dans un magasin et des gens qui passaient ont donné l'alarme.

      Même avec tout le confort, je me voyais mal y passer la nuit. :(

      Merci à toi de l'avoir lue.
      Passe une douce journée, Pierre.

      Supprimer
  45. Il y a tant d'autres petites Lila qui n'ont pas de grande soeur pour les protéger, ne serait-ce qu'un peu, de gens "qui lui veulent du bien".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... et bien trop de gens qui "veulent du bien" aux petites filles esseulées... :(

      Douce et belle journée à toi, alphomega. Merci.

      Supprimer
  46. Zut, j'ai fait publier sans mettre l'url. Du coup mon commentaire doit être parti aux oubliettes.
    Je disais à peu près : les deux soeurs se sont sauvées l'une l'autre. Sais-tu que lorsque la grande fait sa promesse, j'ai entendu la chanson : dis-moi Céline qu'est-il donc devenu ce gentil fiancé que l'on n'a jamais revu ...
    Incroyable ce qu'une image nous suggère.
    Bisous, je pars au jardin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'est envolé, c'est vrai. Heureusement que tu l'as remis, même "à peu près". :)

      Céline est une chanson que j'aime beaucoup, et je sais que ma sœur aînée a eu une jeunesse bien difficile à cause de nous... Pas facile d'être l'aînée d'une famille nombreuse, surtout quand les parents partent trop tôt pour leur dernier voyage.

      Merci pour ta présence et tes mots en partage.

      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  47. je viens de changer d'adresse mail, et pour une raison X, il m'est impossible de m'inscrire à ta news.... peux tu le faire depuis ton administration ? Bises d'ici et douce journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse d'avoir pu te donner un coup de main... Je me demande bien à quoi c'était dû... Peut-être à un cookie dans ton navigateur ?

      Bises et douce journée à toi aussi. Merci pour tout.

      Supprimer
  48. Les commentaires de ce billet sont désormais fermés.

    Rendez-vous sur la "Page blanche", si vous désirez y laisser votre avis ou un message d'amitié.

    http://quichottine.blogspot.fr/2013/01/page-blanche.html

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer