Pages

mardi 13 août 2013

Nuit de rêve, avec Jackie

Elle avait choisi avec soin sa tenue du soir, une robe longue et légère qui lui seyait à merveille…
(C’est du moins ce qu’avait dit la couturière qui l’avait créée, rien que pour elle. En examinant son reflet dans le grand miroir en trois parties qui meublait l’un des murs de sa loge, elle avait fini par le croire.)
Elle serait belle, oui. Pour tous, même pour elle qui se savait si petite, un peu trop au regard du producteur qui avait décidé de la remplacer par une autre.

Elle esquissa un pas de valse pour voir l’effet du tournoiement sur le tulle et la soie.
« C’est joli… » se dit-elle, sans vouloir adopter un qualificatif qu’elle aurait trouvé bien trop élogieux.
(C’était plus que joli ! On aurait cru une fée tout juste sortie des pages d’un livre de contes, toute en transparence et légèreté. Il ne manquerait que des ailes pour qu’elle puisse s’envoler.)
Ses patins à la main, elle monta les marches qui la séparaient des coulisses.

Là, elle les chaussa et les laça patiemment.
Ils ne pèseraient rien quand elle évoluerait sur la glace. Ils avaient été fabriqués sur mesure et ne l’avaient jamais blessée, même lorsque, la toute première fois, elle avait cru que le spectacle et les rappels ne s’arrêteraient jamais.
Elle tremblait un peu sous le léger châle qu’elle avait mis sur ses épaules pour ne pas avoir froid pendant les quelques minutes d’attente nécessaires avant son apparition dans la lumière.
(Mais était-ce le froid, ou plus sûrement la certitude que cette nuit serait la dernière ?)
Les décorateurs avaient fait naître sur la scène un grand lac gelé où se mirait une lune artificielle mais si bien imitée que la patineuse crut la voir sourire au grand Pierrot blanc qui l’attendait plus loin, immobile et pensif, perdu dans son rêve éternel et un peu mélancolique d’amoureux éconduit.

L’orchestre laissa place à un solo de violoncelle.
C’était le signe de son entrée.

Elle s’élança, bras tendus vers ceux qui l’attendaient, vers le public, vers Pierrot.

La Lune tissa le tulle de sa robe de mille fils d’argent, les parsema de diamants.
C’était un éclat de bonheur qui allait de l’un à l’autre, faisait tourner les têtes, chavirer les cœurs.
Tous auraient voulu que la nuit ne s’achève jamais. Mais la patineuse écoutait la musique et, avec elle, se figea soudain dans l’explosion de cuivres qui annonçait le tableau suivant.

Une dernière révérence et un dernier adieu. Elle retrouva dans sa loge sa vérité délaissée, reprit le chemin de sa réalité.

Lorsque les admirateurs frappèrent à la porte pour demander un autographe à leur idole, la patineuse avait disparu, tout comme elle était venue.

Il ne resterait de cet instant qu’une photographie.

© Quichottine, 11 août 2013.

La patineuse de Jackie
http://photosnature12.blogspot.fr/2013/08/patineuse.html

Merci à Jackie, dont les images m’entraînent bien souvent au-delà des possibles. Sans elle, cette histoire n'aurait sans doute jamais existé.

...

91 commentaires:

  1. Mais elle n'a pas besoin d'ailes pour s'envoler cette patineuse : elle est si légère...
    J'aime cette histoire qui me fait rêver et je crois que c'était vraiment une fée.
    Elles n'ont pas toutes des ailes !
    La photo de Jackie est très belle. Merci à vous deux pour ce joli moment avant le sommeil.
    Je t'embrasse fort Quichottine. Douce nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jackie a des photos merveilleuses. Je suis heureuse d'avoir pu te faire rêver un peu. :)

      Passe une douce journée, Cricri.
      Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  2. Tu as bien fait d'emporter la photo.... Merci pour ce duo féérique et belle journée de la part de jill, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jackie fait de très belles photographies.
      Merci à toi pour ta présence et tes mots.

      Bises et douce journée, jill.

      Supprimer
  3. J'aurais aimé la voir danser... Même en rêve !!!! Bonne journée chez vous avec bises affectueuses de nous deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas le seul, je crois bien. :)

      Merci Patriarch.
      Bises affectueuses et douce journée à vous deux.

      Supprimer
  4. Une belle histoire teintée de mélancolie qui rend le personnage très attachant.
    Belle journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Emmanuelle.
      La patineuse de Jackie est incroyablement belle...

      Je suis heureuse que le personnage qu'elle m'a inspirée t'ait plu.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  5. Magnifique ma QUICHOTTINE! Une patineuse dotée des pouvoirs d'une fée qui s'évapore le moment venu. Je viens de me régaler. Bises et bon mardi. ZAZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que ça t'ait plu...
      Merci, Zaza !

      Bises et doux mardi à toi aussi.

      Supprimer
  6. C'est un peu la Cendrillon des glaces !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... je n'y avais pas pensé. :)

      Supprimer
  7. Comme tu sais si bie mettre de beaux mots sur les images
    Très belle photo de Jackie que je visite chaque jour
    Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente quand cela vous plaît...
      Merci, Kri.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  8. Merveille de l'instant !
    J'ai tourbillonner en rejoignant un rêve trop beau pour être vrai !!!
    En quelque sorte nous nous rejoignons aujourd'hui. :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Transmission de pensées...
      Merci, ABC, de savoir aussi si bien nous faire rêver.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  9. Il est sûr qu'en voyant cette photo on ne peut que laisser son imagination vagabonder et comme toujours tu le fais si bien! Je suis allée sur le blog de Jackie et c'est de la magie!
    Merci à vous deux. Bonne journée Quichottine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, pour nous deux.

      Passe une douce journée, Marie.

      Supprimer
  10. Merci Quichottine, je suis très émue ... Tes mots traduisent à merveille mon ressenti...C'est vraiment très beau.
    Bises et très bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton image est merveilleuse... J'ai pensé à Degas en la voyant.

      Bises et douce journée à toi aussi. Merci encore, pour tout.

      Supprimer
  11. Sur la glace les patineurs sont un peu dans la magie, du moins ceux qui savent danser.
    merci pour ces mots sur cette magnifique image

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le pense aussi... j'adore les regarder, moi qui ne suis même pas capable de danser sur la terre ferme. :)

      Merci à toi.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  12. bonjour, ma chère Quichottine
    un belle histoire
    légère et élégante
    pleine d'émotion
    j'aime beaucoup
    bonne journée
    gros bisous d'amitié
    jean-marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie qu'elle te plaise.
      Merci, Jean-Marie.

      Gros bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  13. Je suis toute émue par cette jolie histoire, les mots te viennent si facilement.. et elle accompagne avec ravissement la photo de Jackie. Merci chère bibliothécaire.
    Belle journée et bisous tout plein
    le matelot de la terre ferme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facilement, je ne sais pas... mais grâce à vous ils prennent plus de sens.

      Merci à toi, ma Chatou. Passe une douce journée.
      Bisous tout plein.

      Supprimer
  14. restait un petit patin d'argent, qu'un prince trouva, accroché à un brin d'herbe... depuis il parcourt la toile, à la recherche de celle qui pourra le chausser, mais il ne rencontre que des surfeuses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sourire pour toi... et un grand merci.
      J'aime ces mots qui ouvrent tant de possibles.

      Passe une douce journée.

      Supprimer
  15. Une belle histoire. L'envol du cygne, en somme, au dernier acte du ballet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime les images qui vous viennent aussi.

      Merci, Carole.

      Supprimer
  16. Merci Merci Quichottine
    j'ai beaucoup aimé., car cette histoire m'a fait replonger un peu plus dans mon Monde, Celui du Peuple Caché Tu as un sacré don pour nous tenir en haleine comme cela.
    Bisous bisous tout plein

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Celiandra.

      Je suis heureuse que cela t'ait plu.
      Les fées nous entourent, et tu en est une.

      Bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  17. C'est une beau rêve n'est-ce pas ma Quichottine, une fée jailli de nul part, mais elle en reviendra bien sur, et ce sera un autre enchantement !


    Je ne me lasse pas de ces beaux souvenirs de Jean Gabin, Audiard, Fresnay et tant d'autres si empli de talent !
    Bises ma belle quichottine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle reviendra ailleurs, sans doute...

      Merci, Nettoue. Les artistes talentueux sont inoubliables.

      Bises et douce journée.

      Supprimer
  18. elle est magnifique cette photo...mais pourquoi ne reviendrait elle pas danser?Pourquoi est-ce la dernière fois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que le producteur du spectacle veut une autre vedette... cela arrive, hélas !

      Bonne journée, Gazou.

      Supprimer
  19. Un accord parfait entre l'écriture et la photo!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Fancri.

      Passe une douce journée. Bises à toi aussi.

      Supprimer
  20. très belle histoire, de même que la photo ! Elle devait être belle à voir cette patineuse, et c'était surement une petite fée si elle a disparu après avoir dansé !
    bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      C'était une fée assurément.

      Bisous et douce journée à toi.

      Supprimer
  21. Une robe en diamants
    Pour une valse du temps
    Émotion de glace

    Bravo pour tes mots qui ont magnifié la superbe photo de Jackie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à toi pour tes jolis mots...

      Douce et belle journée, Marie.

      Supprimer
  22. c'est très beau
    à la fin elle n'a pas pu satisfaire ses admirateurs
    une histoire qui se laisse lire
    gros bisous ma douce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a préféré ne pas rester...
      Merci pour ta lecture, Sonya.

      Bisous et douce journée.

      Supprimer
  23. Merci Dame, de nous avoir permis de rencontrer une fée..... et merci à Jackie de nous en délivrer une si belle image....
    Belle soirée, je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à toi pour ces moments que tu partages avec nous.

      Douce et belle journée à toi. Je t'embrasse.

      Supprimer
  24. Une tendre histoire... Pourquoi s'est-elle envolée ? Mais elle reviendra danser... Merci à vous deux.
    Gros bisous ma Quichottine, bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce qu'il le fallait... Plus prosaïquement, j'aurais dit qu'elle s'était fait virer par son patron. :(

      Mais elle dansera encore, ailleurs.

      Gros bisous et douce journée, ma Liliane.

      Supprimer
  25. Très belle cette histoire... il remonte à mes souvenirs une histoire que j'ai lu enfant "les patins d'argent'...Bises
    Dany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un titre que j'ai croisé enfant, mais je ne l'ai pas lu. Je dois dire que je le regrette aujourd'hui.

      Merci, Dany.

      Bises et douce journée.

      Supprimer
  26. Si je devais à mon tour entrer sur la piste de glace, moi aussi je disparaîtrais dans un trou provoqué par mon poids...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas le seul... moi, je reste sur les bancs qui l'entourent et je regarde. :)

      Supprimer
  27. Bon mercredi avec ta plume!
    Bises!

    RépondreSupprimer
  28. Petit duo merveilleux
    merci à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci.

      Je suis contente qu'il t'ait plu.

      Passe une douce soirée Jamadrou.

      Supprimer
  29. Juste un petit mot ici pour te dire que j'ai bien noté ta pause sur OB. Bonne pause Quichottine. A très bientôt. Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Marie... je te réponds fort tard ici.

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  30. tu as sans doute mis son rêve en mots, encore quelques pas de danse avant d'essaimer sous d'autres cieux
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, mais cette photo était vraiment très jolie.

      Merci à toi pour tes mots.

      Bises et douce soirée.

      Supprimer
  31. bonjour !!
    je viens de m'inscrire comme membre google et à ta news-
    je suis pressée aujourd'hui---
    je t'embrasse !! je reviendrai-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci, Lady Marianne.

      C'est vrai que le temps ne nous appartient pas tout à fait.

      Je t'embrasse. Passe une douce soirée.

      Supprimer
  32. Une merveilleuse patineuse, un pas de deux qui m'enchante et m'a happée dès les premiers mots.
    On dirait Cendrillon au bal des fées.
    Colombine nous envoûte dans les bras de Pierrot avant de fondre à fleur de rêve.
    Magnifique photo de Jackie, bravo à toutes les deux.
    Gros bisous
    Cendrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que cela t'ait plu.

      Merci pour ce joli compliment et ces mots laissés en partage.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

      Supprimer
  33. gros bisous Quichotine bon courage pour le rapatriement de ton blog, suis peu présente mais merci de ton passage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Renée.

      J'ai encore beaucoup à faire mais j'espère que ça ira.
      C'est mon dernier essai.

      Bises et douce soirée à toi.

      Supprimer
  34. Lorsqu'ils sont doux, se réveiller d'un rêve fait mal, mais c'est nécessaire pour en commencer d'autres !
    Merci ma Quichottine tu y excelles
    Bisous pour toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi.

      Bisous et douce soirée ma Nettoue.

      Supprimer
  35. Réponses
    1. Merci ! Je suis contente qu'elle te plaise.

      Supprimer
  36. moi aussi m'appelle jacky mais bon passons pour la nuit de rêve ,belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton passage, Jacky.
      Belle soirée à toi aussi.

      Supprimer
  37. Une belle histoire , j'adore regarder les patineuses qui semblent si légères sur leurs patins . Un moment de rêve qui fait oublier la réalité . bISOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore aussi... mais je n'oserai même pas chausser des patins. J'ai besoin de terre ferme, moi...

      Bisous et douce soirée à toi. Je suis contente que l'histoire te plaise.

      Merci pour tout.

      Supprimer
  38. Ton conte nous entraîne dans un rêve merveilleux , merci Quichottine.
    Douce soirée, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci erato.

      Je suis contente qu'il vous plaise.

      Douce soirée et bises à toi.

      Supprimer
  39. La lune parfois magnifie tout... Jackie est une artiste et une fée de l'image, elle ne pouvait que t'inspirer !

    La lune nous fait toujours beaucoup d'effet même si on s'en défend...

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/categorie-11718224.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce lien, Marine.

      C'est vrai que cette lumière un peu froide a toujours inspiré...

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  40. Une patineuse si légère qu'on croirait qu'elle danse en apesanteur ....et ne pas oublier que les strass et les paillettes ne sont pas éternelles ....se souvenir de Cendrillon :-D
    Bisous Quichottine (:-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai... et à minuit, tout aura disparu.

      Passe une douce soirée, Urban. Bisous et encore merci pour tout.

      Supprimer
  41. S'il y a un violoncelle ... les anges patinent impatients... la nuit arrive trop tôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait...

      Merci, Pierre.
      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  42. Cette patineuse si légère est féérique. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvée magnifique.

      Bisous et douce soirée.

      Supprimer
  43. J'adore. Merci pour ces beaux voyages où tu nous entraînes à chaque publication

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Naniloup.

      Je suis contente quand ça vous plaît. :)

      Passe une douce soirée.

      Supprimer
  44. Très belle photo. J'ai bien aimé ta patineuse. Etait-ce un rêve ? Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas... juste ce que l'image m'a dit.

      Bisous et douce soirée, Martine. Merci !

      Supprimer
  45. C'est une dernière évolution cruelle que fait cette patineuse, révoquée par le producteur, et qui danse comme Odette devant Siegfried.

    Et comme elle, elle s'éclipse à la fin du ballet.

    Bises

    Christian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'elle savait que tout avait une fin... mais j'ai aimé cette image, beaucoup.

      Merci pour tout Christian.

      Passe une douce soirée. Bises à toi aussi.

      Supprimer
  46. Les commentaires de ce billet sont désormais fermés.

    Rendez-vous sur la "Page blanche", si vous désirez y laisser votre avis ou un message d'amitié.

    http://quichottine.blogspot.fr/2013/01/page-blanche.html

    Merci à tous.

    RépondreSupprimer